Aller au contenu
Vous êtes ici : Bâtir Sa Maison » Electricité » Norme C15-100 : La Protection des Personnes

Norme C15-100 : La Protection des Personnes

La protection des personnes
La protection des personnes

La protection des personnes doit être assurée par l’emploi de Dispositifs Différentiels à courant Résiduel Haute Sensibilité DDRHS.
L’exercice de cette protection différentielle, consiste à comparer le courant entrant et le courant sortant d’un appareil.
Si ces deux valeurs ne sont pas identiques, le dispositif de protection conclut à une fuite de courant à l’intérieur de l’appareil, un déclenchement interrompt alors instantanément son alimentation.
La fonction de réenclenchement automatique de ces dispositifs de protection différentielle n’est pas autorisée !

Fuite de courant
Fuite de courant

L’interrupteur différentiel

Il peut effectuer deux fonctions :

  1. La mise en ou hors-service par commande manuelle, de la partie de l’installation qu’il protège.
  2. Le déclenchement automatique en cas de fuite de courant sur les circuits qu’il protège.
Interrupteur différentiel 30 mA
Interrupteur différentiel 30 mA

Le disjoncteur différentiel

En plus des deux fonctions de l’interrupteur différentiel, il peut effectuer une troisième fonction, la protection de l’ensemble des circuits qu’il protège, contre les courts-circuits et les surcharges.

Disjoncteur différentiel 30 mA
Disjoncteur différentiel 30 mA

📣 A lire aussi : Interrupteur ou disjoncteur différentiel lequel choisir ?

Les interrupteurs différentiels dans le logement

Proportionnellement à la surface du logement le nombre, le type et l’intensité nominale des interrupteurs différentiels, doivent être au minimum ceux indiqués dans ce tableau.

Tableau rapports surfaces et équipements
Tableau rapports surfaces et équipements

Toutes installations électriques, doit au minimum posséder un interrupteur différentiel du type A.

Un des interrupteurs différentiel 40A/30 ma doit être remplacé par un interrupteur différentiel 63A/30 ma lorsque la puissance de chauffage électrique (chauffe-eau inclus), est supérieure à 8 KVa.

Les interrupteurs différentiels du type AC, sont principalement utilisés pour les circuits communs, éclairage et prises électriques de confort.

Ils sont reconnaissables grâce à ce symbole.

Interrupteur différentiel type AC
Interrupteur différentiel type AC

Les interrupteurs différentiels du type A, sont utilisés pour la protection des circuits spécifiques, pouvant induire un courant de fuite à composante continue.

Notamment les appareils électroménagers embarquant des composants électroniques tels que : lave-linge, lave-vaisselle, plaque de cuisson à induction, ainsi que les infrastructures de recharge de véhicule électrique.

Ils sont reconnaissables grâce à ce symbole.

Interrupteur différentiel type A
Interrupteur différentiel type A

Comme indiqué sur cette plaquette, l’interrupteur différentiel 40 A du type A doit protéger :

  • Le circuit spécialisé de la cuisinière ou des plaques de cuisson
  • Le circuit spécialisé du lave-linge
  • Et éventuellement deux autres circuits non spécialisés (éclairage ou prises de courant).

Si cet interrupteur est amené à protéger 1 ou 2 circuits spécialisés supplémentaires, son intensité nominale doit être de 63 A.

Choix des interrupteurs différentiels
Choix des interrupteurs différentiels

A noter que les interrupteurs différentiels, peuvent être remplacés avantageusement par des disjoncteurs différentiels, auquel cas leur (nombre, types et calibres) doivent respecter les mêmes directives.

Le nombre de circuits protégés par un interrupteur différentiel, est limité à 8 circuits, quelle que soit son intensité nominale.

Huit circuits au maximum
Huit circuits au maximum

La norme C15-100 prescrit un calcul de l’intensité nominale des interrupteurs différentiels, selon le choix de la règle de l’amont ou de l’aval.

📣 A lire également : Norme C15-100 DDR – Comprendre la règle de l’amont ou de l’aval 

Règle Amont / Aval
Règle Amont / Aval

Branchements triphasés

En triphasé, concernant le tableau de répartition principal, le nombre et le type de dispositifs différentiels, (interrupteurs ou disjoncteurs), sont identiques à une installation monophasé.

Que ce soit en monophasé ou en triphasé, il est important de bien répartir les équipements.

Branchements en triphasé
Branchements en triphasé

📣 A lire aussi :
Alimentation en triphasé : Comment équilibrer les phases ?
Le Courant Triphasé en installation domestique