Vous êtes ici : Accueil » Electricité » Interrupteur ou disjoncteur différentiel lequel choisir ?

Interrupteur ou disjoncteur différentiel lequel choisir ?

Quelle est la différence entre un interrupteur et un disjoncteur différentiel ?

Interrupteur et Disjoncteur différentiels
Interrupteur et Disjoncteur différentiels

Premièrement ces deux appareils exercent une protection différentielle. C’est à dire qu’ils analysent et mesurent en permanence le courant qui circule dans le circuit qu’ils protègent. Si ils détectent une différence de potentiel, c’est qu’il y a un courant de défaut ou courant de fuite. Ils vont donc tous 2 instantanément se déclencher et couper l’alimentation électrique.

Différence entre interrupteur et disjoncteur différentiel, explication en vidéo

Exemple de fonctionnement:
Une fuite de courant est présente sur un lave linge. La carrosserie et l’habillage de beaucoup d’appareils électriques et notamment les laves linges sont reliés à la prise de terre. Donc en cas de fuite de courant, interrupteur ou disjoncteur différentiel se déclenchent instantanément en cas de default d’isolement !

Déclenchement différentiel
Déclenchement différentiel
Risque d'électrocution
Risque d’électrocution

Ces 2 appareils protègent donc tous les deux les personnes contre les risques d’électrisation ou d’électrocution.

1 – L’interrupteur différentiel

L’interrupteur différentiel protège donc les personnes sur ces risques dans un circuit qui lui est dédié.

2 – Le disjoncteur différentiel

Le disjoncteur différentiel lui a en plus de la protection différentielle. C’est une fonction supplémentaire de protection magnétothermique contre les courts-circuits et les surintensités.

Pourquoi ne pas utiliser que des disjoncteurs différentiels ?

On est en droit de se poser alors la question: « Pourquoi ne pas utiliser uniquement des disjoncteurs différentiels ? ».
Il faut savoir que les normes actuellement en vigueur, obligent une protection générale (différentielle et thermique):

Disjoncteur de branchement
Disjoncteur de branchement
  • Deuxièmement en aval par une protection indépendante des différents circuits de l’installation domestique contre les courts-circuits et les surintensités par des disjoncteurs divisionnaires magnétothermiques. On considère donc qu’un interrupteur différentiel de 30 ma suffit pour protéger les personnes en amont de chacun de ces différents circuits.
Schéma interrupteur différentiel protection 8 disjoncteurs divisionnaires
Schéma interrupteur différentiel protection 8 disjoncteurs divisionnaires

Seuls 8 disjoncteurs divisionnaires au maximum sont autorisés sous la protection d’un même interrupteur différentiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *