Aller au contenu
Vous êtes ici : Bâtir Sa Maison » Uncategorized » Le Ferraillage des Fondations

Le Ferraillage des Fondations

Le ferraillage des fondations a un rôle très important. Il renforce l’ouvrage en béton en lui conférant une meilleure résistance à la traction.
Les fondations d’une maison doivent être irréprochables. Il est très difficile et couteux de pallier à un éventuel problème une fois la maison construite.

▶ Quel type de fer pour les fondations ?

Pour ferrailler les fondations de cette maison, j’utilise des longrine de 6 fers à béton de 8 mm de diamètre. Ces fers sont maintenus entre eux par des étriers en fer de plus petite section.
Je dispose ces longrines sur les entretoises supérieures du coffrage en bois ( voir photos et croquis ci-dessous).

Longrines fer 8 mm
Longrines fer 8 mm
Longrines sur les entretoises du coffrage
Longrines sur les entretoises du coffrage

▶ Disposition des longrines au centre du coffrage

Je dispose les longrines de façon à ce qu’elles soient au centre du coffrage. Ensuite dans chaque angle, je relie les longrines entre elles par des équerres. Je fabrique ces équerres avec une longueur de deux mètres de fer à béton de 8 mm de diamètre que je coude par le centre, pour avoir deux côtés de un mètre.
Je mets donc trois équerres au dessous des longrines et trois équerres au dessus selon le croquis ci-dessous.

Longrines reliées par des équerres
Longrines reliées par des équerres

J’attache le tout solidement avec du petit fil de fer a ferrailler.

Après avoir posé et attaché toutes les longrines, je vais maintenant mettre en place le ferraillage des poteaux, 4 fers à béton de 10 mm de diamètre maintenus par des étriers de façon à faire un ferraillage de 10 cm x 10 cm qui se présente comme ceci:

Ferraillage du poteau d'angle
Ferraillage du poteau d’angle

En effet il faut que je place dans chaque angle simple, dans chaque angle double un ferraillage poteau, pour les deux côtés de mur de 7 mètres, je vais aussi mettre un poteau au milieu du mur et aussi un poteau de chaque côté des passages de communication dans le garage et les caves, comme indiqué dans le croquis suivant :

Croquis du ferraillage
Croquis du ferraillage

Il faut que ces ferraillages de poteau soit rigoureusement placés au bon endroit, c’est -à- dire de façon à ce qu’ils se trouvent précisément dans la fenêtre des moellons d’angle voir cliché suivant:

Moellons d'angle
Moellons d’angle

Pour cela je vais tracer sur mes chaises à l’intérieur du tracé des murs deux nouvelles marques qui seront espacées de 11 cm, et centrées au milieu des murs comme l’indique ce croquis:

Chaises de traçage
Chaises de traçage

Après avoir marqué toutes les chaises et tiré tous les cordeaux, j’ai pu placer mes ferrailles de poteau en étant sûr qu’elles seront au bon endroit, voir le croquis suivant:

Ferraillage des angles
Ferraillage des angles

Pour que cela ne bouge pas lorsque je coulerai le béton, j’ai mis les ferrailles de poteau jusqu’au fond des fouilles et je les ai solidement attachées, comme sur ce croquis:

Croquis en coupe des ferraillages
Croquis en coupe des ferraillages

Par dessus les longrines je mets des entretoises et je maintiens avec un serre joint ou bien un tendeur, voir cliché et croquis suivants.

Serre-joint de maçon
Serre-joint de maçon
Tendeur en fer
Tendeur en fer

J’ai placé en fond de fouille une longueur de 6 mètres environ de tresse de cuivre nu, que j’ai fait ressortir du coffrage, elle me servira plus tard pour confectionner ma prise de terre ( plan électricité ), voir cliché suivant:

Tresse de cuivre nue pour le prise de terre
Tresse de cuivre nue pour le prise de terre

Il faut maintenant que je bloque l’ensemble pour que rien ne bouge lors du coulage du béton:

Blocage avant le coulage du béton
Blocage avant le coulage du béton
Blocage à l'aide d'étais
Blocage à l’aide d’étais

Dans le ferraillage de la fondation du mur de refend central je place des fers à béton de 12mm de diamètre dont une longueur d’un mètre environ dépassera du coffrage, car c’est là que la deuxième partie des fondations va venir se greffer, pour que rien ne bouge lors du coulage du béton j’utilise des étais de maçonnerie mécaniques, voir croquis et clichés suivant:

Ferraillage du mur de refend
Ferraillage du mur de refend
Etais
Etais

Voilà sur la terrain le résultat !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.