Aller au contenu
Vous êtes ici : Bâtir Sa Maison » Construction » C’est quoi la résistance thermique R d’un isolant ?

C’est quoi la résistance thermique R d’un isolant ?

Lors de la mise en place de l’isolation d’une maison, il est indispensable de savoir ce qu’est la résistance thermique d’un isolant. Nous allons voir dans cet article quel est ce fameux coefficient R afin de mieux comprendre les différences entre les isolants et savoir aussi lequel choisir !

Qu’est-ce que le coefficient de résistance thermique ?

Le coefficient de résistance thermique est un indicateur de la performance d’un matériau isolant. C’est en fait  la capacité de cet isolant à résister aux températures, le chaud ou le froid. Symbolisé par la lettre R, le coefficient de résistance thermique s’exprime en m².K/W (Kelvin par Watt).

Il faut savoir que plus la résistance thermique d’un isolant est élevée, plus ce matériau est thermiquement efficace. Un isolant avec un R élevé protège donc mieux votre maison des conditions de températures extérieures.

Lors du choix des matériaux d’isolation pour votre habitation, le coefficient R est important à prendre en compte pour 2 raisons essentielles :

  • Il indique l’efficacité du matériau isolant que vous allez utiliser pour votre logement.
  • Mais c’est également en fonction de cet indicateur d’efficacité énergétique que vous obtiendrez ou non certaines aides financières. En effet, les différents dispositifs mis en place dans le cadre de la transition énergétique, ne vous seront accordés par l’Etat que si les travaux d’isolation de votre logement atteignent une certaine performance énergétique.
C’est quoi la résistance thermique R d'un isolant
C’est quoi la résistance thermique R d’un isolant

Comment est calculée la résistance thermique R ?

 La formule de calcul de la résistance thermique d’un matériau isolant est la suivante :

R = e / λ

e est l’épaisseur en mètre de l’isolant thermique choisi et la valeur lambda λ est la conductivité thermique de ce même matériau.

On comprend alors 2 choses :

  • Plus l’épaisseur d’un matériau isolant est importante et plus la valeur R est forte.
  • Plus la valeur λ d’un matériau isolant est faible et plus la valeur R est forte

Le choix du type matériau à utiliser, ainsi que l’épaisseur nécessaire pour l’isolation optimale de votre logement se fait donc en prenant en compte cette valeur R.

Les différents matériaux et leur résistance thermique

Choisir le bon isolant est primordial en isolation thermique. Il existe plusieurs types de matériaux isolant et chacun possède des résistances thermiques ainsi que d’autres propriétés différentes.

Le choix de l’isolant sera fait en fonction de certains critères :

  • le budget que l’on souhaite allouer à l’isolation thermique de son logement
  • le R à atteindre pour éventuellement bénéficier des aides d’Etat
  • la destination, on ne met pas forcément le même isolant sur des cloisons extérieures, dans des combles perdues ou sur un toit terrasse.

Voici à titre d’exemple, les différentes résistances thermiques ( R ) données pour 100 mm d’épaisseur en fonction du matériau choisi :

  • 2,6 m2.K/W pour les panneaux de polystyrène expansé
  • 2,55 m2.K/W pour les panneaux en fibre de Lin
  • 2,63 m2.K/W pour des panneaux en fibre de bois
  • 2,7 m2.K/W pour la laine roche
  • 2,75 m2.K/W pour la laine de chanvre
  • 3,3 m2.K/W pour la laine de verre
  • 3,45 m2.K/W pour les panneaux de polystyrène extrudé
  • 4,65 m2.K/W pour les panneaux de polyuréthane

Les coefficients R donnés ci-dessus le sont à titre indicatif. En effet, ces chiffres peuvent varier en fonction des spécificités des matériaux propres à chaque fabricants.

Quel est l’isolant le moins cher ?

Il ne nous est pas possible de donner un  tableau des prix des différents isolants présents sur le marché. En effet, celui-ci serait vite inexact étant donné le fluctuation des prix des matières premières nécessaires à la fabrication de chaque isolant.

Cependant, vous pouvez retenir une chose :

Le prix d’un isolant est fonction de sa facilité de mise en œuvre et de sa résistance thermique.

En effet, isoler des combles perdues avec de la laine de roche soufflée est facile à mettre en œuvre et peu onéreu. Quelques heures suffisent pour sa mise en place. Si ce type d’isolant est efficace, il nécessite une épaisseur importante et condamne l’accès aux combles (combles perdues).

A l’inverse, isoler des combles aménageables avec un des panneaux isolant en PUR (polyuréthane) demande plus de main d’œuvre et coûte donc plus cher. De plus le PUR possède des caractéristiques intrinsèques plus intéressantes que la laine de roche : plus faible épaisseur pour un même R total, possibilité de marcher dessus, imputrescible, inaltérable…