Aller au contenu
Bâtir Sa Maison » Electricité » Parafoudre : Comment çà marche ?

Parafoudre : Comment çà marche ?

Dans cet article, nous allons découvrir le fonctionnement du parafoudre. Celui-ci est préconisé dans toutes les installations électriques et il peut être même obligatoire dans certaines régions.

Fonctionnement du parafoudre en vidéo

Parafoudre obligatoire dans certains départements

En effet, le parafoudre est obligatoire dans certains départements. Sur la carte ci-dessous sont indiquées les zones où le niveau kéraunique (quantité de jours d’orages annuels) et la densité de foudroiement (impacts de foudre au m²) sont très élevés.

Départements ou le parafoudre est obligatoire
Départements ou le parafoudre est obligatoire

Ne pas confondre parafoudre et paratonnerre

Il n’est pas rare que certains confondent le parafoudre avec le paratonnerre. Ce sont deux éléments complètements différents.

1- Le parafoudre

Cet appareil ne protège pas les habitations de la foudre. Mais il protège l’installation électrique de l’habitation contre les surtensions suite aux impacts de foudre sûr ou à proximité des lignes électriques du réseau public.

La foudre
La foudre
La foudre s'abat sur une ligne électrique
La foudre s’abat sur une ligne électrique

Il est donc aussi utile pour protéger contre les remontées par la terre lors d’un impact à proximité du domicile. Alors qu’il est peu efficace en cas d’impact de foudre directement sur l’habitation.

2 – Le paratonnerre

L’installation d’un paratonnerre consiste à poser au point le plus haut d’un édifice une tige métallique pointue reliée à la terre par plusieurs câbles conducteurs.
Il a finalement pour but est attirer la foudre pour la canaliser vers la terre et éviter ainsi les incendies et dégradations des bâtiments.

Paratonnerre
Paratonnerre
Paratonnerre en haut d'un édifice
Paratonnerre en haut d’un édifice

Généralement seuls les édifices les plus hauts sont équipés de ce dispositif.
Rares sont les maisons d’habitation dites (ordinaires) équipées de paratonnerre. Sauf si elles se trouvent dans des zones à risques particuliers par exemple isolée au sommet d’une montagne.
A savoir: dans le cas où l’habitation est munie d’un paratonnerre le parafoudre est obligatoire quelle que soit la région !

Qu’est ce qu’un parafoudre ?

Comme vu précédemment, le parafoudre ne protège pas les habitations de la foudre directement. Il existe plusieurs modèles de parafoudre de différentes marques et pour différents types d’installation : monophasé, triphasé…etc…
Le parafoudre que nous prenons en exemple dans cet article est:
– monophasé
– auto-protégé
– de type 2

C’est le type de parafoudre communément utilisé dans les habitations sans paratonnerre. Cet appareil modulaire se place dans le tableau de répartition principal de l’installation, selon certaines règles.

Parafoudre modulaire
Parafoudre modulaire

Un parafoudre comment çà marche ?

L’appareil se compose en fait de 2 parasurtenseurs. Dans lesquels les conducteurs sont introduits dans une variété de silices utilisées en électronique pour ses propriétés d’isolation ou de conduction en fonction des valeurs de tension.
Concrètement, lors d’une surtension importante le produit jusque-là isolant devient alors un très bon conducteur. Il met donc en contact les conducteurs et la terre. Ce qui provoque finalement un court-circuit et coupe l’alimentation par l’action du disjoncteur différentiel de branchement.

Mise à la terre
Mise à la terre

Installer un parafoudre sur le tableau éléctrique

Ce parafoudre est modulaire, il se place par conséquent dans le tableau de répartition principal de l’installation électrique. Il faut cependant respecter certaines règles d’installation.
En effet, la distance entre l’alimentation du  parafoudre et la borne de terre principale du tableau de répartition, ne doit pas excéder 50 cm.

1 – Branchement à l’aide d’un peigne vertical

Pour bien réaliser ce branchement le mieux est d’utiliser un peigne sur lequel les modules embrochables se mettent en place.

Peigne modulaire
Peigne modulaire
Module de connexion
Module de connexion

On place donc le parafoudre sur le rail du bas du tableau de répartition, au plus près de la borne de terre.

Le tableau de répartition
Le tableau de répartition
Le parafoudre au plus près de la borne de terre
Le parafoudre au plus près de la borne de terre

Tous les interrupteurs différentiels en tête de rail se sonnectent au parafoudre grâce au peigne vertical.

Interrupteurs différentiels en tête de rail
Interrupteurs différentiels en tête de rail
Tous connectés au parafoudre via le peigne vertical
Tous connectés au parafoudre via le peigne vertical

2 – Connexion à l’alimentation générale

On connecte maintenant les câbles d’alimentation provenant du disjoncteur de branchement sur le peigne vertical au plus près du parafoudre.

Connection des câbles d'alimentation au plus près du parafoudre
Connection des câbles d’alimentation au plus près du parafoudre

3 – Connexion à la terre

Ensuite je relie le parafoudre à la borne de Terre par un câble vert et jaune de 16mm².

Le parafoudre est relié à la Terre
Le parafoudre est relié à la Terre

A côté du parafoudre, je mets en place un interrupteur différentiel de 30 ma. Il protège le rail et est connecté par un peigne horizontal pour 2 modules.

Peigne horizontal pour 2 modules
Peigne horizontal pour 2 modules

Pour ce qui est des autres rails, des peignes horizontaux assurent les connexions de tous les disjoncteurs divisionnaires.

Peigne horizontal entre le disjoncteurs divisionnaires
Peigne horizontal entre le disjoncteurs divisionnaires

Que se passe-t-il en cas de forte surtension ?

Lors d’une forte surtension, le parafoudre est sollicité et provoque alors une coupure d’alimentation en actionnant le disjoncteur différentiel de branchement.
Une fois que le parafoudre subit une forte surtension, son voyant rouge est visible. Il est alors hors service !

Voyant rouge = parafoudre hors-service
Voyant rouge = parafoudre hors-service

Pour rétablir le courant, il suffit alors d’ôter la cassette embrochable du parafoudre. Puis de réenclencher le disjoncteur différentiel de branchement.

On retire la cassette du parafoudre
On retire la cassette du parafoudre
On réenclenche le disjoncteur différentiel
On réenclenche le disjoncteur différentiel

Il faut alors penser à remplacer la cassette défectueuse pour que le parafoudre soit de nouveau opérationnel. Le courant est bien rétablit dans l’habitation sans cassette dans le parafoudre mais l’installation n’est plus protégée 😅

On oublie pas de remplacer la cassette du parafoudre !
On oublie pas de remplacer la cassette du parafoudre !