Vous êtes ici : Accueil » Uncategorized » Comment installer un tableau électrique divisionnaire ?

Comment installer un tableau électrique divisionnaire ?

Lorsque la surface d’une maison dépasse 120 mètres carrés, il est souvent  nécessaire d’installer un ou plusieurs tableaux divisionnaires.

Installation d’un tableau électrique divisionnaire en vidéo

Le tableau divisionnaire est un tableau de contrôle secondaire qui peut être éloigné géographiquement du tableau électrique principal en respectant certaines règles.
On utilise un tableau divisionnaire, dans le neuf ou en rénovation, lorsque par exemple le tableau principal ne comporte pas suffisamment de place pour tous les modules de contrôle. En effet de nombreux modules sont nécessaires pour couvrir tous les locaux d’une habitation. De plus, la norme actuelle 15-100 préconise de conserver 20% de places libres sur les tableaux. Pour le coup il n’est pas rare de manquer de place sur le tableau principal et c’est là que le tableau divisionnaire peut nous sauver la mise 😎.

 

 

Il est utile lorsque une dépendance relativement éloignée géographiquement doit être alimentée en électricité.
Par exemple un garage ou un petit atelier.

La création d’une gaine technique et la pose du tableau divisionnaire se fera de la même façon que la création de la gaine technique du tableau de contrôle principal.

J’ai choisi l’exemple d’un local séparé de l’habitation principale, car c’est le cas qui apporte le plus de contraintes.

Pour la configuration de ce tableau divisionnaire, j’appliquerai les mêmes règles que j’ai choisies dans la vidéo concernant les nouvelles normes !
Pas de soucis, vous aurez la possibilité à la fin de cette vidéo de visionner les vidéos concernées !
Donc je remplis mon rail comme s’il se trouvait en continuité sur le tableau principal !
Un interrupteur différentiel 63A  30ma,  quatre disjoncteurs divisionnaires 20A , car je prévois quatre lignes de  prises de courant, et un disjoncteur divisionnaire de 16A pour l’éclairage.

Voyons maintenant la réalisation de la ligne d’alimentation de ce tableau divisionnaire.
Je prendrai le cas où ce garage atelier se trouve à moins de trente mètres du tableau de répartition principal, car au-delà de cette distance, il y a plus de contraintes.

La première chose à faire sera d’ajouter un module de  protection pour cette ligne d’alimentation sur le tableau de répartition principal.

Je choisirai pour cela un disjoncteur divisionnaire thermique de 32 Ampères, que je placerai ici au deuxième rail .

Son alimentation s’effectuera directement à partir des bornes principales du tableau, comme indiqué sur cette image.

Voyons maintenant les conditions de réalisation de la liaison entre le tableau principal et le tableau divisionnaire secondaire.
A mon avis pour des raisons de sécurité et de pollution visuelle, il est préférable que la liaison soit souterraine. (voir vidéo réalisation fin de l’article).
Le choix de la section des câbles est très important pour éviter un échauffement de la ligne, mais aussi une chute de tension.
Voici une petite tablette qui vous donnera approximativement la section et les longueurs de câbles à respecter en fonction de la capacité du disjoncteur thermique que vous avez choisi pour protéger la ligne au départ du tableau principal.
Au regard de cette tablette, je choisirai d’alimenter ce tableau secondaire avec des câbles de
10 mm de section, sachant que ma consommation instantanée dans ce garage ne pourra pas dépasser 6500 watts.

Ce branchement comme on peut le voir sur cette image, sépare le garage du reste de l’habitation, il ne sera donc pas protégé par le parafoudre.

Deux solutions sont possibles, la première, si le parafoudre n’est pas obligatoire dans la région de résidence, on reliera simplement le tableau secondaire avec un câble de terre de 10 mm de section avec la borne de terre du tableau principal.

Dans le cas présent, la construction est en zone kéraunique élevée (sud-est), le parafoudre est donc obligatoire.
Je suis donc contraint d’installer un parafoudre sur le tableau secondaire dans le garage.

Je suis donc contraint d’installer un parafoudre sur le tableau secondaire dans le garage.

Je choisirai un parafoudre à cassette comme pour le tableau principal

Je pousserai donc les modules pour pouvoir placer le parafoudre en tête de rail.
Il sera directement branché aux bornes du tableau et  c’est lui qui alimentera ensuite l’interrupteur différentiel et les disjoncteurs thermiques.

 
 

 Reste maintenant à régler le problème de la terre.
Le parafoudre doit être branché à la borne principale de terre la longueur du câble de terre assurant la liaison doit être la plus courte possible, je vais donc devoir créer une nouvelle prise de terre,

Ceci fait, je devrai donc relier la borne de terre du garage avec la borne de terre du tableau principal avec un câble de terre 16 mm² je réaliserai donc celle-ci comme indiqué dans cette vidéo

Voilà, j’espère que cette vidéo vous sera utile
Voici quelques vidéos qui compléteront ces explications.

Daniel MARCELLIN

 

4 commentaires sur “Comment installer un tableau électrique divisionnaire ?”

  1. Bon article ! une petite question : le disjoncteur différentiel de 32 A du tableau principal est de calibre plus bas que l’interrupteur différentiel de 63 A du tableau secondaire ; l’intensité de coupure est donc de 32 A, à quoi sert-il d’avoir le 63 A en aval ? Ne peut-on se contenter d’un 32 A également ?

    1. Le disjoncteur qui protège la ligne du tableau divisionnaire, n’est pas différentiel, il est uniquement magnétothermique, quand à l’interrupteur différentiel 30mA 63A en tête de rail, j’ai mis ce calibre car personnellement je choisi toujours la règle de l’amont par rapport à la norme C15-100, mais un différentiel 40A peut évidemment suffire.

  2. Bonjour,
    au niveau du disjoncteur général 500 mA – 45A, il y a un boitier relais de découplage. A quoi sert-il ? Aussi à l’arrivée sur mon tableau électrique général, au lieu de deux fils je retrouve 4 fils de diamètre moindre du coup, 1 rouge relié au bornier de phase, 1 bleu relié au bornier de neutre et deux autres fils (1 rouge scotché à un bleu) non reliés au tableau.
    Je souhaiterai installer un tableau divisionnaire pour un deuxième bâtiment qui sera transformé à terme en 2 gîtes.
    Peut-on procéder comme vous l’indiquez ?

    1. Bonjour, il est impossible de répondre à votre question sans un visuel détaillé de votre installation, pour ce qui concerne l’installation d’un tableau divisionnaire, il faut se brancher sur les borniers d’alimentation du tableau principal en respectant les normes de dimensions des conducteurs et de protection de la ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *