Aller au contenu
BâtirSaMaison » Electricité » Interrupteur différentiel quel calibre et quel type choisir ?

Interrupteur différentiel quel calibre et quel type choisir ?

  • 9 min read

Les interrupteurs différentiels sont de nos jours indispensables dans toutes les installations électriques domestiques. Le choix du calibre d’intensité et du type d’un interrupteur différentiel doit obéir à certaines règles.

Disjoncteur différentiel
Disjoncteur différentiel

Le choix du calibre d’intensité d’un interrupteur différentiel dépend avant tout du ou des circuits qu’il est en charge d’analyser et surveiller afin de protéger les utilisateurs contre les risques d’électrification ou d’électrocution.

Risque d'électrocution
Risque d’électrocution

La norme en vigueur en 2020 indique que les interrupteurs différentiels présents dans le résidentiel doivent avoir une sensibilité de 30 ma maximum. Le disjoncteur de branchement doit avoir lui une sensibilité de 500 ma.

8 disjoncteurs divisionnaires au maximum
8 disjoncteurs divisionnaires au maximum

Un interrupteur différentiel doit protéger au maximum 8 disjoncteurs divisionnaires.

Interrupteur Différentiel les explication en vidéo

Choisir le calibre et le type d’un interrupteur différentiel

1 – Choisir le calibre d’un interrupteur différentiel

Les interrupteurs différentiels les plus utilisés ont pour calibres 25 A, 40 A et 63 A. Certaines marques les proposent aussi en 10, 16 et 30 ampères.

Calibres des interrupteurs différentiels
Calibres des interrupteurs différentiels

Il existe 2 façons pour choisir le calibre (intensité) d’un interrupteur différentiel:
– selon la règle de l’amont
– ou selon celle de l’aval

a) Selon la règle de l’amont

Dans ce cas là, c’est donc le calibrage du disjoncteur de branchement qui fait référence.

Calibrage disjoncteur de branchement
Calibrage disjoncteur de branchement

Ici donc, le calibre de l’interrupteur différentiel doit être supérieur ou égal au calibre du disjoncteur différentiel de branchement. Et donc vous ne pourrez jamais dépasser la valeur attribuée de l’interrupteur différentiel.

Calibre supérieur ou égal de l'interrupteur différentiel
Calibrage disjoncteur de branchement

Exemple : si votre disjoncteur de branchement a pour calibre 45 ampères. Le calibre de l’interrupteur différentiel devra être de 63 ampères. La somme des intensités attribuées aux 8 éventuels disjoncteurs thermiques divisionnaires qui seront sous sa protection, n’a dans ce cas pas de réelle importance,  hormis un équilibre raisonnable des lignes choisies à respecter.

Somme des intensités raisonnable
Somme des intensités raisonnable

b) Selon la règle de l’aval

Ici, ce sera la somme des calibres des disjoncteurs thermiques divisionnaires protégés par l’interrupteur différentiel qui fera référence.
Sachant que toutes les intensités des lignes concernant la production d’eau chaude (chauffe-eau), les chauffages et la prise de recharge d’un véhicule électrique comptent pleinement. Tous les calibres des autres lignes comptent pour moitié.

Exemple : si sous la protection de l’interrupteur différentiel vous avez un chauffe-eau 20 A, un sèche serviette 10 A, 1 ligne de prises de 16 A.
Alors, le calcul sera : 20 + 10 + (16 : 2) = 38, un interrupteur différentiel de 40 ampères peut donc suffire.

Selon la règle de calcul de l'aval
Selon la règle de calcul de l’aval

Personnellement, j’applique toujours la règle de l’amont. Bien la différence de prix entre un interrupteur différentiel de 63 A et 40 A soit relativement importante, je place systématiquement en tête de rail un 63 A. Je suis alors sûr de respecter la norme même si mon disjoncteur de branchement est calibré à 60 ampères.

A lire aussi :  Rénovation d’un tableau électrique: Première partie

2 – Choisir le type d’interrupteur différentiel

Principalement 3 types d’interrupteurs différentiels sont proposés : type AC, type A et type F(HPI).

▶ Interrupteur différentiel de type AC

L’interrupteur différentiel du type AC, est principalement utilisé pour la protection des circuits communs, éclairage et prises électriques de confort. Selon les marques, l’inscription Type AC est présente juste en dessus du bouton de test. Il est surtout reconnaissable par ce symbole.

Symbole type AC
Symbole type AC

▶ Interrupteur différentiel de type A

L’interrupteur différentiel du type A est utilisé pour la protection des circuits spécifiques pouvant induire un courant de fuite a composante continue. Notamment les appareils électroménagers récents embarquant des composants électroniques tels que lave linge, lave vaisselle, plaque de cuisson à induction pour cette dernière, il est même obligatoire.

Selon les marques, l’inscription Type A est présente juste en dessus du bouton de test, il est reconnaissable à ce symbole.

Symbole Type A
Symbole Type A

▶ Interrupteur différentiel de type F (anciennement HPI)

L’interrupteur différentiel du type F est utilisé pour les appareils sensibles aux coupures de courant intempestives: informatique, alarme, congélateur etc…

En général l’inscription HPI, est présente sur l’appareil. Le symbole est identique à l’interrupteur différentiel du type A.

Symbole Type Hpi
Symbole Type Hpi

Conclusion

Le choix de la règle de l’amont ou de l‘aval est surtout à mon avis une question économique.
Pour ma part, je pense que la règle de l’amont est une garantie absolue. Elle permet entre autres, si l’interrupteur différentiel n’a pas son quota maximum de 8 disjoncteurs d’en rajouter sans avoir à changer l’interrupteur différentiel de tête. Ce qui est clairement un avantage.

Lien rémunéré par Amazon, dernière mise à jour le 2024-05-17 . En tant que Partenaire Amazon, je réalise un bénéfice sur les achats remplissant les conditions requises.

Quelques notions importantes à retenir lorsqu’on choisit un interrupteur différentiel

▶ Fonction et l’importance des interrupteurs différentiels

Les interrupteurs différentiels jouent un rôle essentiel dans la protection des installations électriques domestiques. Leur fonction principale est de prévenir les risques de choc électrique en détectant et en coupant rapidement le courant en cas de défaut d’isolement, mieux connu sous le terme de fuite de courant. En s’intercalant entre le réseau de distribution et les circuits internes de la maison, ils assurent une sécurité continue pour les occupants en surveillant les déséquilibres de courant potentiellement dangereux.

A lire aussi :  Branchement Eco-Compteur comment faire ?

▶ Choix du calibre d’un interrupteur différentiel

Le choix du calibre d’un interrupteur différentiel est crucial pour assurer sa fonctionnalité et la sécurité globale de l’installation électrique. Selon la norme NF C 15-100, le calibre de l’interrupteur doit être choisi en fonction de la capacité du disjoncteur principal et des besoins des circuits qu’il protège. Il est essentiel de dimensionner correctement l’interrupteur différentiel pour qu’il puisse gérer adéquatement la charge électrique sans déclencher inutilement, tout en offrant une protection efficace contre les fuites de courant.

▶ Types d’interrupteurs différentiels et leur application spécifique

Il existe différents types d’interrupteurs différentiels, adaptés à diverses applications dans l’installation électrique domestique. Les types les plus courants sont les interrupteurs de type AC, utilisés pour la majorité des circuits domestiques, et les interrupteurs de type A, conçus spécialement pour les appareils à composants électroniques sensibles ou ceux générant des courants de fuite DC, tels que les lave-linges ou les plaques de cuisson. Choisir le type approprié d’interrupteur différentiel est essentiel pour la protection optimale de chaque circuit.

▶ Importance de la sensibilité de l’interrupteur

La sensibilité d’un interrupteur différentiel est définie comme la valeur minimale de courant de fuite qui déclenchera la coupure de l’alimentation électrique. Typiquement fixée à 30 mA pour les installations résidentielles, cette sensibilité est cruciale pour la protection des personnes contre les chocs électriques. Elle permet à l’interrupteur de réagir rapidement et efficacement en cas de déséquilibre, assurant ainsi une sécurité maximale dans le foyer.

▶ Installation et tests réguliers

Installer correctement un interrupteur différentiel et effectuer des tests réguliers sont des étapes clés pour maintenir la sécurité électrique d’un logement. Il est recommandé de suivre les directives de montage fournies par les fabricants et de tester l’interrupteur périodiquement pour s’assurer de son bon fonctionnement. Des tutoriels vidéo, comme ceux proposés par les fabricants d’appareillages électriques, peuvent guider les utilisateurs dans ces procédures, garantissant ainsi que les dispositifs de protection fonctionnent de manière optimale.



Où acheter un interrupteur différentiel de bonne qualité ?

Maintenant que vous savez quoi acheter, reste donc à savoir où vous procurer du bon matériel sans vous ruiner. Bien entendu, dans les boutiques de bricolage, vous pourrez parfois trouver votre bonheur. 

Mais pour ne pas vous compliquer la vie, il existe un site internet qui propose différents interrupteurs différentiels en promo. En vous rendant sur la page en lien, vous serez certain d’avoir du matériel de qualité à bon prix. Monophasé ou tétrapolaire, on trouve bien entendu différents types d’interrupteurs différentiels ici. A l’heure ou nous écrivons ces lignes, la marque Hager est mise sur le devant de la scène avec deux modèles aussi résistants que fonctionnels.

En tout cas, sachez que le site Elec44 s’adresse aussi bien aux particuliers qu’au professionnel, et propose du matériel électrique neuf à des tarifs compétitifs. Chez Elec44, vous pourrez trouver les plus grandes marques : Schneider, Legrand, Hager… Vous serez ainsi certain d’acheter de la qualité et vous pourrez comparer les prix facilement. La livraison est rapide et tous les paiements sont sécurisés, aussi bien par carte bancaire que par virement ou Paypal. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *