Vous êtes ici : Accueil » Plomberie » Chauffe-eau thermodynamique, branchement et fonctionnement

Chauffe-eau thermodynamique, branchement et fonctionnement

En matière de production d’eau chaude, la tendance actuelle n’est plus au bon vieux cumulus électrique mais au chauffe-eau  thermodynamique. Dans cet article je vais essayer de faire le tour des avantages et inconvénients d’un thermodynamique ainsi que de sa mise en service.
Ce type de chauffe eau se caractérise par l’utilisation d’une pompe à chaleur pour produire l’eau chaude. Ce qui apporte donc une économie considérable par rapport au cumulus électrique.

Il faut savoir qu’il existe 2 types de chauffe-eau thermodynamique (quelle que soit la marque) :
– le type chauffe-eau thermodynamique monobloc
– le type chauffe-eau thermodynamique Split

Le chauffe-eau thermodynamique explications en vidéo

Fonctionnement d’un chauffe-eau thermodynamique

Chauffe-eau thermodynamique de type monobloc


La particularité du monobloc est comme son nom l’indique de rassembler le chauffe-eau et la pompe à chaleur dans un seul appareil.

Thermodynamique type monobloc
Thermodynamique type monobloc

Celui-ci peut être installé dans n’importe quelle pièce de service hors-gel. A condition qu’elle ait une superficie supérieure à 10 m² et une hauteur sous plafond d’au moins  2,10 mètres.
Trois configurations de fonctionnement sont alors possibles.

La première consiste en l’aspiration et le rejet de l’air directement à l’intérieur de la pièce où si trouve le chauffe-eau.

Dans ce cas là, la pompe à chaleur récupère les calories de l’air ambiant et rejette un air plus frais.

Ce type d’installation a pour principaux inconvénients:
– le refroidissement de la pièce
– le bruit généré par la pompe à chaleur ( en moyenne de 40 à 70 décibels)
Par conséquent, cela ne peut convenir que dans le cas où le chauffe-eau thermodynamique se trouve mis en place dans une pièce annexe (garage, débarras, cellier…). Pièce qui doit de plus être relativement ventilée.

La seconde configuration consiste en la récupération de l’air ambiant de la pièce et au rejet de celui-ci vers l’extérieur de l’habitation cette fois-ci.

Aspiration de l'air ambiant et rejet de l'air frais vers l'extérieur
Aspiration de l’air ambiant et rejet de l’air frais vers l’extérieur

Vous l’aurez compris cette possibilité à pour « seul » inconvénient le bruit généré par la pompe.

Et enfin la troisième configuration (certainement la plus efficace), prends les calories de l’air extérieur et rejette également l’air frais vers l’extérieur.

Aspiration et rejet de l'air vers l'extérieur
Aspiration et rejet de l’air vers l’extérieur

Dans ce dernier cas, la pompe ne prends pas les calories de l’air de la maison et ne refroidi donc pas la pièce et elle a aussi comme atout de générer un peu moins de bruit (flux d’air en rejet extérieur).

Chauffe-eau thermodynamique de type Split

Le deuxième type de chauffe-eau thermodynamique est le modèle dit Split.
Celui-ci permet de placer le chauffe-eau dans n’importe quelle pièce de la maison. En effet, la pompe à chaleur se trouve à l’extérieur. Elle ne cumule donc pas les inconvénients diminution thermique de la pièce et surtout elle quasiment silencieuse.

Une installation assez simple

L’eau froide arrive au niveau du groupe de sécurité comme dans n’importe quel cumulus standard.

Arrivé de l'eau froide et le groupe de sécurité
Arrivé de l’eau froide et groupe de sécurité

Sur notre modèle la sortie d’eau chaude se situe sur le dessus du ballon d’eau chaude.

Sortie de l'eau chaude
Sortie de l’eau chaude

Puis l’eau chaude sanitaire est distribuée grâce à une nourrice qui alimente les divers point de distribution.

Branchement électrique du chauffe-eau thermodynamique

Le branchement électrique nécessite une ligne de 20 ampères, donc trois conducteurs de 2,5 mm². Celle-ci protégée par un interrupteur différentiel de 40 A / 30ma du type A, suivi d’un disjoncteur thermique de 20 A, pour alimenter le chauffe-eau.

La liaison entre l’unité extérieure et le ballon ECS

La liaison « informatique » entre l’unité extérieure et l’unité intérieure (ballon ECS) est assurée par un câble de 1.5mm².
Deux tuyaux gainés assurent également la liaison et la circulation du liquide caloporteur.

Le panneau de commande

Le contrôle du fonctionnement s’effectue par le panneau de commande ci-dessous:

Tableau de commande
Tableau de commande

Il permet de paramétrer la température de l’eau et aussi les périodes de fonctionnement.

Mais 2 fonctions essentielles sont aussi mis au premier plan:

  • La première est la garantie d’une protection antibactérienne. pour cela ce chauffe-eau est pourvue d’un système de montée en température une fois par semaine pour parer à ce problème.
Fonction antibactérienne
Fonction antibactérienne
  • La seconde est la présence de bouton de mise en « marche forcée » (ou fonction Boost) qui mettra en action la résistance d’appoint afin d’accélérer la production d’eau chaude en cas de besoin.
Fonction Boost ECS
Fonction Boost ECS

Pour conclure

Voilà le chauffe eau thermodynamique est très économique. Il a besoin de fonctionner 24h / 24h, donc un relais heures creuses est inutile. Si vous avez des plages horaires tarifaires, il en bénéficiera de toute façon !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *