Projet de Construction d'une Dalle en Béton


Ce projet consiste à construire une dalle en béton après l’élévation des murs d’une maison.


C’est donc pour couvrir ces quatre alvéoles que cette dalle sera élaborée, constituant ainsi  le plancher des combles avant la construction de la toiture.





Les poutrelles treillis, seront de différentes longueurs en fonction des côtes de vides dans chaque alvéole.


Je disposerai après étude du plancher la première poutrelle à 9 cm du bord du mur de la première alvéole.


 Je disposerai ensuite les autres poutrelles en tenant compte de l’intervalle correspondant aux hourdis .


C'est-à-dire 48,5 centimètres !


Le dernier hourdi reposera ainsi d’environ 2 à 3 cm sur le mur opposé.


Ces dispositions, permettent ainsi de minimiser le nombre de poutrelles portant sur les linteaux, ici trois, mais sans ces précautions il y en aurait eu quatre !


Et trois ici !


Les poutrelles des autres alvéoles sont disposées de la même façon assurant ainsi une continuité.




Les poutrelles sont disponibles à l’achat  selon des dimensions de longueur par tranche de 10 cm !



Elles doivent porter sur les murs maîtres d’au moins 2 cm et au mieux cinq centimètres.

Ainsi la dernière alvéole ayant un vide de 415 cm, les poutrelles devront faire 420 cm et les portées sur les murs ne seront que de 2,5 cm.


Alors que pour les autres alvéoles les dimensions de vide permettront des portées de 5 cm .

16 poutrelles par alvéoles seront nécessaires pour effectuer la couverture.


Lorsque toutes les poutrelles seront en place, je pourrai commencer le remplissage des hourdis béton de 12 cm de hauteur.





Comme prévu, les hourdis de la dernière travée reposent d’un peu plus de 3 cm.




Toutes les alvéoles étant couvertes il faudra que je ferme l’espace de 9 cm laissé lors de la mise en place de la première poutrelle .



Pour cela je disposerai sur chaque alvéole une poutrelle supplémentaire qui avec ces 12 cm de largeur, conviendra parfaitement pour obstruer ce vide.



J’effectuerai ensuite le ferraillage, en commençant par le chainage, j’utiliserai des armatures de 8 cm sur cm composées de quatre tors de 10 mm de section.


Reliée a chaque angle par quatre équerres en tors de 10 mm.




Ainsi qu’aux  intersections  des armatures du chaînage des murs maîtres et des murs de refend.




Sur les murs de refend, les poutrelles seront en vis-à-vis je les relierais par des filant en tors de 10 mm de section et 2 mètres de longueur.




Centrés et attachés aux fers supérieurs des poutrelles.



Ensuite je boucherai à la dernière alvéole, l’espace de quelques centimètres après le dernier hourdis.



Un madrier de 17 x 7 cm et quelques étais feront l’affaire.



Je collerai ensuite sur tout le périmètre, les planelles comportant un isolant pour couper le pont thermique.




Puis à chaque extrémité des poutrelles, que ce soit sur le périmètre ou sur les murs de refend, j’attacherai un chapeau en fer de 10 mm de section, sur les fers supérieurs des poutrelles, en prenant soin, de crocheter la partie coudée dans le chaînage.


Je ferai de même sur le chaînage perpendiculaire aux poutrelles, en attachant un chapeau tous les 60 cm.


Puis enfin par-dessus tout cela j’attacherai les panneaux de treillis soudés de 240 x 420 cm ayant des mailles de 20 cm de coté et 6 mm de section.



Il faudra ensuite sécurisé cet ensemble, j’utiliserai des madriers de 17 x 7 cm  et des étais, un madrier au sol  et un madrier sous les poutrelles.


Quant aux étais j’en disposerai un par poutrelle
Et ceci bien entendu dans chaque alvéole.


Arrivée à ce stade,

Il ne restera plus qu’à commander le béton et la pompe et couler la dalle.




Vidéo Récapitulative :





Daniel  MARCELLIN