Vous êtes ici : Accueil » Electricité » Rénovation d’un tableau électrique: Sixième partie

Rénovation d’un tableau électrique: Sixième partie

A la demande d’un lecteur, je vais vous démontrer comment j’ai procédé pour brancher l’alimentation du nouveau tableau de répartition au disjoncteur principal de branchement.

Je tiens à préciser une fois de plus, que je réalise ces travaux pour mon propre compte, et je n’ai en aucune façon la prétention de donner des conseils techniques, dans aucun des domaines abordés dans ces articles et vidéos.

Toute action sur un tableau électrique présente des risques d’électrocutions, il est donc important de bien vérifier que le disjoncteur de branchement de l’installation est désactivé avant d’intervenir.

Il est préférable de faire appel à un professionnel si vous avez des doutes sur votre capacité à entreprendre ce genre d’intervention.

Pour cette intervention je me suis équipé d’une paire de gants isolants et de lunettes de protection.

Donc pour commencer, j’ai coupé l’alimentation électrique en actionnant le disjoncteur principal.

Désarmement disjoncteur principal
Désarmement disjoncteur principal

Il faut en permanence être conscient que ce disjoncteur est sous tension, sous ce couvercle qui est plombé et qu’il est donc interdit d’enlever, l’alimentation est active !

Plombage du cache de l'alimentation
Plombage du cache de l’alimentation

Le couvercle au bas du disjoncteur, lui n’est pas plombé, il es accessible à l’utilisateur, il cache les bornes de branchements des conducteurs du tableau de répartition.

Capot bas ouvert
Capot bas ouvert

J’utilise mon tournevis testeur pour vérifier l’absence de tension (voir article tournevis testeur)

Tournevis testeur
Tournevis testeur

Les conducteurs de l’ancien tableau de répartition y sont branchés, ils sont dorénavant trop courts, je les enlève.

Suppression des anciens conducteurs
Suppression des anciens conducteurs

Je pourrai brancher directement les nouveaux conducteurs d’alimentation, mais bien que l’on puisse les cintrer, ils sont très rigides, je préfère utiliser des fouets de branchements, qui eux sont très flexibles et donc plus pratiques.

Fouets de raccordement
Fouets de raccordement

J’accède au revers de la patère, pour dans un premier temps supprimer les conducteurs de l’ancien tableau , et donc accéder par la fenêtre dans la patère aux bornes d’alimentation.

Fenêtre d'accès aux bornes d'alimentation
Fenêtre d’accès aux bornes d’alimentation

je les insèrent donc dans leur borne respective, noirs pour la phase, bleu pour le neutre,

Mise en place des fouets
Mise en place des fouets

et je visse les bornes avec un tournevis dynamométrique déclenchement à 5 N m (Newton mètre),

Vissage des bornes d'alimentation
Vissage des bornes d’alimentation

c’est une précaution qui permet d’être certain que les bornes soient bien vissées, (ni trop, ni pas assez).

Ceci fait je peux remettre en place le capot bas de protection du disjoncteur principal.

Mise en place du capot bas
Mise en place du capot bas

Je retourne maintenant derrière la patère et je présente les deux conducteurs de 16 mm² de section de l’alimentation du nouveau tableau de répartition, il ne doivent pas êtres dénudés, et coupés correctement sans écrasement.

Conducteurs 16 mm²
Conducteurs 16 mm²

Je les introduits donc dans le connecteur de leur fouet respectif, jusqu’au point de butée.

Branchement des câbles d'alimentation
Branchement des câbles d’alimentation

Les vis de serrage des connecteurs, présentent à la base de leur tête, un point de faiblesse, et donc un point de rupture,

Point de rupture
Point de rupture

Avec une petite clé à cliquet et une douille appropriée, je visse donc ces éléments de serrage jusqu’à la rupture de la tête.

Serrage des connecteurs fouets
Serrage des connecteurs fouets

Lorsque les vis sont serrées et les têtes détachées, je rabat les petits capuchons qui vont assurer leur isolation.

Capuchons d'isolation
Capuchons d’isolation

Sur ces conducteurs qui proviennent du compteur EDF, qui sont les conducteurs de télécommande « heures creuses », je branche les deux conducteurs qui proviennent du relais jour/nuit de commande du chauffe-eau, il n’y a pas de polarité !

Conducteurs heures creuses
Conducteurs heures creuses

Voilà c’est terminé, je remet en place la patère, il ne reste plus qu’à réarmer le disjoncteur principal pour alimenter le tableau de répartition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *