Vous êtes ici : Accueil » Jardin » Réaliser un portail coulissant: comment faire ? Etape 2

Réaliser un portail coulissant: comment faire ? Etape 2

Dans la première étape, nous avons vu la réalisation du plan du portail coulissant, la préparation de l’assise et enfin la préparation des poteaux de maintient du portail.
Dans cette deuxième étape, nous allons positionner, régler et sceller les poteaux de maintient du portail. Puis nous fabriquerons et mettrons en place le rail de notre portail coulissant.

1 – Le positionnement des poteaux de maintient

Je commence par les deux poteaux de maintient du portail qui déterminent l’espace du passage. Mon objectif premier est de les mettre en place de niveau, d’aplomb et parfaitement alignés l’un à l’autre. Pour cela, je vais me servir d’une petite astuce qui va me permettre de régler tout cela plus aisément.

Je prends deux tubes acier carrés de 40 mm de côtés et 400 cm de longueur. Je positionne le premier tube contre les équerres de support du rail présentes sur les deux poteaux.

1er tube carré acier sur les équerres
1er tube carré acier sur les équerres

Je vérifie l’équerrage des deux côtés. Puis je soude le tube carré sur le fer U et uniquement sur la face supérieure.

Je soude le tube carré sur le fer U
Je soude le tube carré sur le fer U

Je positionne ensuite la seconde barre à 120 cm de la première. Et je procède de la même façon pour la fixer.: une ligne de soudure sur la face supérieure.

2ème tube carré à 120 cm du premier
2ème tube carré à 120 cm du premier

J’ai maintenant un gabarit avec les deux poteaux (fer en u) parfaitement alignés.

Gabarit
Gabarit
Le gabarit du portail en réel
Le gabarit du portail en réel

2 – La mise de niveau et d’aplomb

J’ai maintenant mon gabarit de portail qui ne fait qu’un seul « bloc ». Ce qui va me faciliter la tâche pour sa mise en place.
Je fais donc glisser ce gabarit de façon à ce que les pieds soient en milieu de tranchée.

On positionne le gabarit en milieu de tranchée
On positionne le gabarit en milieu de tranchée

Puis je le dresse verticalement.

Je le met ensuite en position verticale
Je le met ensuite en position verticale

Et je cale le gabarit du portail à l’aide d’étais de part et d’autre de chaque poteaux.

Je cale à l'aide d'étais
Je cale à l’aide d’étais

Grâce aux coulisses de ces étais, je peux aisément régler l’aplomb et le niveau en jouant de part et d’autres par une poussée ou un retrait.

Les coulisses permettent un réglage fin du niveau et de l'aplomb
Les coulisses permettent un réglage fin du niveau et de l’aplomb

Ceci fait je règle alors le niveau du gabarit du portail. La mise de niveau doit être parfaite !

Mise de niveau du portail
Mise de niveau du portail
Le niveau est parfait !
Le niveau est parfait !

De même que pour le niveau du portail, l’aplomb des 2 poteaux doit être parfait.

Réglage de l'aplomb des poteaux
Réglage de l’aplomb des poteaux

3 – Scellement de maintient provisoire et ferraillage de l’assise

Nos 2 poteaux sont maintenant alignés, de niveau et d’aplomb.
Je place alors en fond de tranchée une longueur de 6 mètres d’armature béton (Chaînage Carre Ch47 10×10 6m). Elle est constituée de quatre fers ronds de 10 mm de diamètres maintenus par des étriers formant un carré de 10 cm sur 10 cm.

Chaînage carré béton 10x10 x 6m
Chaînage carré béton 10×10 x 6m

Après cela, je positionne dans la tranchée des longueurs de gaine pour réseau enterrés de 40 mm de diamètre (de couleur verte). Celles-ci sont disposées de façon à permettre les branchements d’un futur système de motorisation pour le portail coulissant.

Gaines pour réseau enterré 40 mm verte
Gaines pour réseau enterré 40 mm verte

Ceci fait je procède au scellement de maintient. Je coule du béton largement « truffé » de pierres autour des pieds des poteaux. De telle façon à réaliser un bon socle, sans empiéter sur l’espace nécessaire qui est à conserver pour le futur scellement du rail.

Scellement de maintient des poteaux
Scellement de maintient des poteaux

Je procède ensuite à la mise en place du troisième poteau. Il me faut alors sceller ce dernier au sol à 220 cm du précédent poteau. Je dois pour lui aussi respecter son parfait alignement, sa mise à niveau et son aplomb !

Dernier poteau scellé et parfaitement aligné avec les 2 autres
Dernier poteau scellé et parfaitement aligné avec les 2 autres

4 – Fabrication et mise en place du rail du portail coulissant

Je passe maintenant à la réalisation du rail du portail coulissant. Il est composé de 2 éléments de 4 mètres de longueur chacun.
Le premier élément se compose d’un tube acier carré de 40 mm de section, 3 mm d’épaisseur et de 4 mètres de longueur. Je soude alors à une extrémité en position centrale d’un côté une butée. Puis dans la suite de cette butée et toujours centré sur cette face « supérieure » je viens souder un fer rond de 16 mm de diamètre et de 4 mètre de long (ce sera le rail). Pour terminer ce premier élément, je soude ensuite des pattes de scellement (morceaux de fer plats cintré à la main) sur la face inférieure.

Premier élément du rail
Premier élément du rail
Premier élément du rail en photo
Premier élément du rail en photo

Le deuxième élément du rail est composé également d’un tube acier carré de 4 mètres de longueur par 40 mm de coté et 3 mm d’épaisseur. De même que précédemment, je soude au centre de la la face dite supérieure un fer rond de 16 mm de diamètre.
Tout comme pour le premier élément du rail, je soude ensuite des pattes de scellement sur la face dite inférieure.

Deuxième élément du rail
Deuxième élément du rail

Avant de mettre en place les 2 éléments composant le rail, je met en place les rouleaux sur les guides à rouleaux. Je les fixe à 6 cm de distance par rapport au poteau.

Rouleau des guides positionnés à 6 cm du poteau
Rouleau des guides positionnés à 6 cm du poteau

Ensuite à l’aide d’une d’un tube acier carré et d’un niveau à bulle, je trace un trait sur la patte de support du rail à l’aplomb de ce premier rouleau. Cette indication me permettra de souder le tube du rail à l’aplomb du rouleau.

Tube acier + niveau à bulle
Tube acier + niveau à bulle
Marquage sur la patte de support
Marquage sur la patte de support

Je met en place ensuite le 2 éléments du rail en ayant comme repaire le trait précédemment fait. Je soude alors les 2 éléments de 4 mètres entre eux ainsi que sur les pattes support.

Le rail est en place
Le rail est en place

Tout est en place pour finalement couler l’assise béton. Mais avant cela, je masque avec du scotch (en bleu sur la photo ci-dessus) les supports métalliques des poteaux bois ce qui empêchera que du béton entre à l’intérieur 😉

Une fois l’assise béton coulée, nous avons quelque chose qui ressemble à çà:

L'assise béton est coulée
L’assise béton est coulée

On arrive sur la fin de cette étape, il ne me reste plus qu’à mettre les poteaux bois prévus en habillage des fer U. Pour cela un petit coup de cutter suffit à libérer les logements de pied qui ont précédemment été masqués par le scotch et désormais un peu recouvert d’une pellicule de ciment.

Logements pied bois masqués
Logements pied bois masqués
4 coups de cutter et le logement est propre
4 coups de cutter et le logement est propre

Il ne me reste plus qu’à introduire le poteau. Il est parfaitement plaqué contre le fer U 😎

Le poteau bois est parfaitement plaqué avec le fer U
Le poteau bois est parfaitement plaqué avec le fer U

Je répète finalement cette dernière opération pour les deux autres poteaux.

Les 3 poteaux bois sont tous en place contre les fer U
Les 3 poteaux bois sont tous en place contre les fer U

Voilà, c’est terminé pour cette deuxième étape de la création d’un portail coulissant. Le prochain article traitera de la fabrication et de la mise du vantail roulant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *