Vous êtes ici : Accueil » Electricité » Compteur Linky, description et fonctionnement

Compteur Linky, description et fonctionnement

J’ai voulu dans cet article faire le point sur le fonctionnement du compteur Linky d’Enedis. En effet, je trouve que ce nouveau compteur d’Enedis est la cible de beaucoup de critiques et nombreuses Fake News. On va essayer de comprendre exactement ce qu’il en est en décortiquant ce petit compteur Linky.

Compteur Linky: fonctionnement, Info, Intox, réalité objective !

Je tiens à préciser que je ne suis à la solde ni d’Enedis, ni d’EDF, ni d’un fabricant de compteur, ni d’une quelconque association Anti-Linky. Ma position est neutre et mon but est de tenter d’éclairer tous ceux qui s’interrogent sur ce nouvel appareil. Et pour cela, je vous propose une description détaillée pour que vous puissiez forger votre propre opinion.

Beaucoup d’affirmations plus ou moins exactes ou farfelues circulent sur le fonctionnement ou l’utilité de cet appareil !

Collecte et transmission des données

ENEDIS société chargée de la gestion de la distribution de l’électricité fournie par EDF, a entrepris le remplacement de tous les compteurs de consommations par le compteur Linky. Ce dernier a la faculté de communiquer et transmettre toutes les données concernant les consommations de l’abonné.
Le compteur collecte les données 24h/24h et il les transmet une fois par jour via un flux CPL (Courant Porteur Ligne). C’est donc par le réseau filaire que celles-ci partent jusqu’au poste de distribution de secteur (ou transformateur). Puis ces même données partent par ondes radio GPRS (Général Packet Radio Service), une fois par jour entre minuit et 6 heures du matin, à destination du centre de supervision d’Enedis .

Collecte des données par le compteur Linky
Collecte des données par le compteur Linky

Infos et sigles présents sur le compteur

Commençons donc par cette petite fenêtre sur la façade du compteur qui a été faussement décrite comme une caméra espion, il s’agit en fait d’une diode luminescente qui clignote en fonction de la consommation instantanée.

Diode compteur Linky
Diode compteur Linky

Continuons par le décryptage des chiffres et inscriptions figurant sur le plastron de l’écran de contrôle, à l’intérieur de cette zone, est inscrit le nom du fabricant de l’appareil, 6 fabricants industriels privés ont été choisis par Enédis, ils ont tous l’obligation de respecter le cahier des charges techniques mais chacun d’entre eux est libre de proposer son propre design.

Fabricant de l'appareil
Fabricant de l’appareil

Nous avons ensuite le sigle de certification Européenne.

Logo de la Certification Européenne
Logo de la Certification Européenne

A la suite dans ce cartouche, nous avons la lettre M qui indique que cet appareil est soumis à la certification Européenne MID, seuls les appareils ayant ce certificat peuvent être utilisés pour la facturation des consommations d’électricité. Le chiffre 20 qui suit indique l’année de fabrication de l’appareil.

Certification Européenne MID
Certification Européenne MID

La série de chiffres qui suit sur cette première ligne est l’indicatif de l’organisme qui a certifié l’appareil.

Organisme ayant certifié l'appareil
Organisme ayant certifié l’appareil

Sur la deuxième ligne ces lettres et chiffres indiquent la référence du compteur électrique.

Référence du compteur électrique
Référence du compteur électrique

Ensuite ce symbole est une indication sur la protection du compteur.

Indication protection du compteur
Indication protection du compteur

Cet autre symbole indique que ce compteur est monophasé.

Compteur en monophasé
Compteur en monophasé

La longue série de chiffres qui suit indique le numéro d’identification du compteur.

Numéro d'identification du compteur
Numéro d’identification du compteur

Au début de la troisième ligne, nous avons cette indication C+1Wh/imp qui concerne comme je l’ai indiqué précédemment  le fonctionnement de la diode.

Il est donc indiqué que chaque impulsion (éclairage de la diode) correspond à la consommation d’un Watt/h,  plus la consommation est importante, plus la diode luminescente scintille et donc 1000 impulsions correspondent à la consommation d’un KW/h.

Consommation à chaque impulsion
Consommation à chaque impulsion

A la suite nous avons une indication sur  la plage d’utilisation du compteur en température ambiante, entre une température minimale de moins 25° et maximale de plus 55°centigrade. Pour une tension de 230 volts. Et une intensité maximale de 90 ampères. Ensuite nous avons la fréquence du courant alternatif qui est de 50 hertz.

Températures de fonctionnement
Températures de fonctionnement

Et enfin le classement de précision du compteur qui est ici en classe B, ce qui signifie que ce compteur peut avoir 1% d’erreur.

Précision du compteur Linky
Précision du compteur Linky

L’affichage des informations

Nous avons ensuite en dessous de l’écran deux touches de navigation, qui permettent le défilement de l’affichage des informations.

Touches de navigation
Touches de navigation

A l’intérieur du compteur Linky

Ce dispositif permet de plomber et interdire l’ouverture du compteur.

Retirons maintenant le plastron.

Retirons le plastron
Retirons le plastron

Nous accédons de ce fait à la partie réservée à l’abonné, nous avons ici un fusible de protection de 4 ampères.

Fusible de protection de 4 ampères.
Fusible de protection de 4 ampères.

Nous avons ensuite les sorties C1 et C2 dédiées aux automates alimentés en heures creuses, par exemple au relais de pilotage du ballon d’eau chaude.

Sorties C1 et C2 dédiées aux automates alimentés en heures creuses
Sorties C1 et C2 dédiées aux automates alimentés en heures creuses

Ici nous avons 3 sorties consacrées au TIC (Télé-Information Client), c’est sur les bornes l1 et l2 que l’on peut éventuellement brancher un écocompteur.

3 sorties consacrées au TIC
3 sorties consacrées au TIC

Mais sur ces 3 sorties l1, l2 et A (A étant une sortie d’alimentation)peut se brancher aussi un émetteur radio ERL ce dispositif peut par exemple servir à piloter un radiateur électrique connecté.

Voilà pour la partie réservée à l’abonné, passons maintenant à la partie strictement réservée à Enedis, pour cela il faut enlever ce capot en manœuvrant ce verrou qui est normalement plombé.

Verrou du capot de la partie Enedis
Verrou du capot de la partie Enedis

Ceci fait, nous accédons ainsi au bornier de puissance sur lequel vient se raccorder le réseau fournisseur et le réseau client.

bornier de puissance
bornier de puissance

Une particularité importante à savoir, à l’intérieur du capot se trouve cet ergot:

Ergot sous le capot
Ergot sous le capot

Lorsque le capot est en place cet ergot est introduit dans cette encoche et il appuie sur un switch (bouton commutateur) qui se trouve sur la carte électronique, dès que le capot est ôté, le commutateur est actionné et Enedis reçoit instantanément un message d’alerte effraction

Bouton commutateur
Bouton commutateur

Revenons au bornier de puissance, nous avons donc ici les bornes de phase et de neutre réservées au fournisseur (arrivée du courant).

Phase et neutre du bornier de puissance
Phase et neutre du bornier de puissance

Et à droite les bornes de neutre et de phase du client (départ vers le disjoncteur de branchement client).

bornes de neutre et de phase du client
bornes de neutre et de phase du client

Nous avons ensuite ici un bornier euridis qui est une interface locale de paramétrage réservée à Enedis.

bornier euridis qui est une interface locale de paramétrage réservée à Enedis
bornier euridis qui est une interface locale de paramétrage réservée à Enedis

Voilà donc tout ce que l’on peut découvrir sur ce compteur, en utilisant les touches de défilement, on fera afficher de nombreuses informations dont notamment:

  • Le libellé et le N° du contrat
  • L’option tarifaire, contrat de base ou contrat heures pleines/heures creuses.
  • L’index de consommation (nombre de kwh consommés)
  • La puissance de consommation à l’instant T, exprimée en Volts Ampère.
  • La puissance souscrite, (abonnement de 6, 9 ou 12 kVA).
  • Et de nombreuses autres informations.
touches de défilement
touches de défilement

Pour conclure sur ce compteur Linky

Voici pour conclure, ce que personnellement j’en déduis et ce qu’il faut à mon avis retenir:

  • Le compteur LINKY est donc un appareil communicant, il peut communiquer dans les deux sens, (envoyer des informations et recevoir des directives d’Enedis).
  • Sa propre consommation électrique n’est pas prise en compte dans les consommations de l’abonné.
  • Il a la capacité de couper l’alimentation: sur ordre d’Enédis (effraction), en observant toujours les mêmes procédures de conciliation. En cas de dépassement de la puissance souscrite, en cas de surtension sur le réseau (protection des appareils de l’abonné), le rétablissement du courant s’effectuera alors par un appui prolongé de la touche de navigation + (plus).
  • Au sujet de la polémique que suscite cet appareil, notamment sur les risques d’incendie: le risque de départ de feu ne peut pas être nul. Mais rien n’indique qu’il soit supérieur au risque inhérent au compteur électronique de la génération précédente. Une attention particulière est dorénavant présente lors de l’installation au niveau du serrage mécanique des bornes de puissance (utilisation d’un tournevis dynamométrique). Pas suffisamment ou trop vissées (ce qui peut détériorer le pas de vis), cela peut provoquer un échauffement important et donc un départ de feu.
  • Exposition aux champs électromagnétiques: le Linky et le signal CPL produisent un champ électromagnétique, la valeur réglementaire maximale autorisée de champ électrique est de 87 volt par mètre, des mesures en laboratoire et chez des particuliers, démontrent concernant le Linky à une distance de 20 cm des mesures se situant entre 0,25 et 0,8 Volt par mètre. Par comparaison pour un four micro-onde c’est 3 V/m, un ordinateur 4V/m et une ampoule basse consommation jusqu’à 15 V/m.
  • Bien que rendu obligatoire par décret, vous pouvez vous opposer à son installation, mais (et cela demande réflexion). Dans ce cas vous devrez payer chaque année l’intervention du technicien qui viendra relever les consommations.

Voilà j’espère que ces informations vous permettront objectivement de forger votre propre opinion sur cet appareil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *