Vous êtes ici : Accueil » Jardin » Clôture de protection: Préparation et pose des piquets

Clôture de protection: Préparation et pose des piquets

La prévention des incendies oblige aujourd’hui les propriétaires à entretenir leurs espaces boisés, notamment ceux qui sont proches des lieux habités.

Possédant un terrain de garrigues relativement proche du village, j’ai donc entrepris son débroussaillage, mais ce faisant j’ai décidé de le clôturer avec pour principale intention, empêcher la divagation des sangliers et les dégâts constants qu’ils occasionnent !

Cloture_protection_piquets_001

En effet ce terrain est délimité par une muraille de pierres sèches qui date de plusieurs siècles. Les sangliers passent très souvent à de nombreux endroits et détruisent cette muraille en faisant tomber les pierres.

Cloture_protection_piquets_002

Dans un premier temps, il me faut nettoyer le long de ce tracé de 120 mètres environ (le périmètre de ma parcelle) en remettant autant que possible les pierres en place.

Cloture_protection_piquets_003

Ceci fait, pour mettre en place la clôture j’utilise des piqués de pin traités « autoclave » de 90 mm de section et 2 mètres de longueur. Sur lesquels j’applique un traitement fongicide supplémentaire ainsi qu’un traitement au goudron liquide sur la partie inférieure qui sera enterrée (scellée). 

Cloture_protection_piquets_004

Et je mets ensuite en place trois pointes de 80 mm pour assurer un bon scellement.

Cloture_protection_piquets_005

Je prévois un piquet tous les 3 mètres environ. Je creuse à chaque emplacement un trou à la barre à mine, le plus profond possible, mais le terrain étant rocailleux, généralement je dépasse rarement les 30 cm de profondeur.

Cloture_protection_piquets_006

Je fais donc des trous tout au long du tracé et je dispose les piquets en attente de scellement (40 piquets).

Cloture_protection_piquets_007

Pour sceller ces piquets, je prépare du béton, pour chaque trou j’utilise deux seaux de mélange sable/gravier et la bonne moitié d’un seau de ciment gris.

Cloture_protection_piquets_008

Je n’ai pas de bétonnière sur place, je réalise donc le béton à la pelle dans une brouette (c’est assez rapide).

Cloture_protection_piquets_009
Cloture_protection_piquets_010

Je dépose quelques pelles de béton au fond du trou, et je mets en place le piquet.

Cloture_protection_piquets_011

Je le cale avec quelques grosses pierres.

Cloture_protection_piquets_012

Et je recouvre le tout avec le reste de béton.

Cloture_protection_piquets_013

Je règle l’aplomb du piquet à l’œil.

Cloture_protection_piquets_014
Cloture_protection_piquets_015

Je procède de la même façon pour tous les piquets.

Cloture_protection_piquets_015

Je vous donne rendez-vous dans un prochain article qui traitera de la pose des fils de tensions et du grillage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *