Aller au contenu
Bâtir Sa Maison » Electricité » Choisir les gaines électriques : Comment faire ?

Choisir les gaines électriques : Comment faire ?

Les différents types de gaines TPC
Choisir ses gaines électriques

Les normes d’installation électrique préconisent que les conducteurs électriques soient protégés mécaniquement par des gaines. Il existe plusieurs types de gaines, chacune ayant ses propres caractéristiques et fonctions. Certaines sont destinées aux installations extérieures, d’autres aux installations intérieures, et il y a aussi celles conçues pour les installations enterrées, encastrées ou apparentes.

Quelles sont donc ces différentes gaines et leurs fonctions ?

Premièrement, toutes ces gaines sont disponibles dans des diamètres extérieurs différents, allant de 16 à 63 mm. Par exemple, voici les diamètres des conduits IRL.

Les différents diamètres de conduits IRL
Les différents diamètres de conduits IRL

Codification des conduits :

Ces gaines sont identifiées par un code qui spécifie leurs caractéristiques et leurs propriétés. Ce code est généralement composé de trois ou quatre lettres et quatre chiffres.

Signification des lettres :

Ces trois ou quatre lettres indiquent, dans l’ordre, le matériau composant la gaine, le type de gaine et son aspect. Pour cela, huit lettres sont utilisées, chacune correspondant à une propriété ou caractéristique :

  • A pour Annelé
  • C pour Composite si la lettre est en première position, Cintrable si elle se trouve en seconde position
  • I pour Isolant
  • L pour Lisse
  • M pour Métallique
  • R pour Rigide
  • S pour Souple
  • T pour Transversalement élastique
Significations des lettres
Significations des lettres

Signification des chiffres :

Ce code est composé de trois ou quatre lettres et quatre chiffres. Selon leur position dans le code, chacun de ces chiffres désigne une particularité ou une propriété, comme la résistance à l’écrasement, aux chocs, et la température minimale et maximale supportée par le conduit.

codification des quatre chiffres
codification des quatre chiffres

Les principaux conduits

Chacun de ces conduits a donc un code correspondant à des propriétés et caractéristiques déterminant son type d’utilisation.

Les principaux conduits électriques
Les principaux conduits électriques

Les deux catégories de conduits les plus utilisées dans les installations domestiques en encastrées ou apparentes sont les conduits ICTA et IRL. Le conduit ICTL, qui est un propagateur de flamme, est peu utilisé, sauf lorsqu’il est noyé dans le béton des planchers.

Classifications des gaines
Classifications des gaines

La gaine ICTL

La gaine ICTL est conçue en polyoléfines, un matériau présentant d’excellentes propriétés mécaniques. Elle est lisse et cintrable transversalement, et très résistante aux chocs. Cette gaine est employée aussi bien dans les constructions de maisons individuelles que dans les immeubles d’habitation. étant un propagateur de flamme, elle est pratiquement utilisée uniquement lorsqu’elle est noyée dans le béton.

Gaine ICTL
Gaine ICTL

La gaine ICTA

La gaine ICTA est la plus utilisée et la plus répandue sur le marché. Elle est généralement équipée d’un « tire-fil » en métal ou en plastique. Annelée et cintrable transversalement, sa souplesse de manipulation est idéale pour son intégration dans les saignées et les vides de construction, ainsi que pour être encastrée ou noyée dans le béton.

Gaine ICTA
Gaine ICTA

Il existe plusieurs variantes de gaines avec des caractéristiques et propriétés diverses, comme par exemple celles qui contiennent une couche intérieure et une autre extérieure protégeant contre les champs et rayonnements électriques, ou encore une forme plate offrant un grand volume adaptée aux passages difficiles ou encombrés.

Gaine plate grand volume
Gaine plate grand volume

Le conduit IRL

Les installations sous conduits IRL peuvent être réalisées en encastré, mais sont principalement réalisées en apparent à l’intérieur ou à l’extérieur des locaux annexes, tels que les caves, greniers, garages et autres locaux techniques.

Conduits IRL
Conduits IRL

Mesures préventives

Choix du diamètre

Le choix du diamètre dépend du nombre de conducteurs que le conduit va protéger. Il est judicieux, lors de la réalisation d’une installation de ce type, de prévoir la possibilité que des lignes futures puissent emprunter ces conduits.

Utilisations des conduits

Il est donc recommandé, dans un premier temps, d’occuper seulement le tiers de la capacité du conduit. Ainsi, par exemple, dans ce conduit IRL de 20 mm de diamètre, la surface intérieure est de 225 mm². Le tiers de cette surface représente 75 mm², ce qui signifie que je peux y faire passer un circuit de trois fils de 1,5 mm² de section, soit une surface d’occupation de 25,6 mm², et un circuit de trois fils de 2,5 mm² de section, soit une surface d’occupation de 35,7 mm². Le tout représente un peu plus de 61 mm² d’occupation, ce qui respecte la capacité recommandée de ce conduit.

Surface d'occupation recommandée
Surface d’occupation recommandée

Passage de plusieurs circuits dans une même gaine

Il est possible de faire passer plusieurs circuits d’alimentation ou autres conducteurs dans un même conduit, en respectant simplement la mesure préventive d’un tiers d’occupation du volume intérieur du conduit. De plus, il est judicieux de faire passer des circuits de sections différentes dans un conduit pour faciliter leur reconnaissance.

Préconisations de la norme Un circuit est l’ensemble des conducteurs alimentés par une même source et protégés par le même dispositif de sécurité (disjoncteur différentiel).

Voici quelques préconisations de la norme à respecter lors de l’installation de circuits électriques :

  • Tous les conducteurs doivent être isolés.
  • Tous les circuits doivent provenir du même appareil de protection (disjoncteur différentiel).
  • Chaque circuit doit être protégé par un disjoncteur.
  • La section des conducteurs ne doit pas différer de plus de deux intervalles.
  • Les conducteurs ne doivent pas être « forcés » pour rentrer dans le conduit (il faut respecter la capacité maximale).

Pour faciliter le calcul de la surface correspondant au tiers du volume intérieur des conduits, il est recommandé de disposer de tableaux de correspondance entre la section des conducteurs et leur surface d’occupation.

Conducteurs fils U et R monobrin, multibrins rigides et K fils souples

Surfaces totales des fils avec isolant

Tableau de correspondance surface du fil avec l'isolant
Tableau de correspondance surface du fil avec l’isolant

Conduits IRL et ICTA

Diamètres et tiers de la surface intérieure

correspondances diamètres des conduits et surfaces d'occupations primaires
correspondances diamètres des conduits et surfaces d’occupations primaires

Gaines pré-filées

Pour faciliter la réalisation des installations électriques, il est possible de utiliser des gaines pré-filées. Ces gaines ne conviennent que pour certaines configurations, mais peuvent s’avérer très utiles et économiquement avantageuses.

Voici les principales configurations pour lesquelles les gaines pré-filées sont particulièrement adaptées :

Configurations disponibles
Configurations disponibles
  • 1      3 x 1,5 mm²
  • 2      4 x 1,5 mm²
  • 3      5 x 1,5 mm²
  • 4      3 x 2,5 mm²
  • 5      3 x 6 mm²

Boîtes d’encastrement pour dérivations et appareillages

Des boîtes de dérivations à encastrer et des boîtiers de réception d’appareillages sont disponibles en différentes dimensions et configurations, telles que celles-ci :

Boitiers à encastrer
Boitiers à encastrer