Vous êtes ici : Accueil » Electricité » Chauffe-eau électrique : Tester la Résistance

Chauffe-eau électrique : Tester la Résistance

Vous n’avez plus d’eau chaude au robinet ?
Une panne assez fréquente est un mauvais fonctionnement de la résistance de chauffe. Nous allons voir dans cet article comment tester la résistance de votre chauffe-eau électrique.

Vidéo: tester la résistance d’un chauffe-eau électrique

Attention !
Avant toute action sur votre chauffe-eau électrique, il faut absolument couper l’alimentation électrique.
le plus simple est d’actionner le disjoncteur principal de branchement en le mettant sur la position « OFF ».

▶ Accès aux éléments de chauffe

 J’ôte le capot de protection du branchement électrique du cumulus.

Capot protection
Capot protection

J’accède alors aux branchements électriques des éléments de chauffe.

Accès aux branchements électriques
Accès aux branchements électriques

Ici le thermostat.

Thermostat
Le Thermostat

Là la résistance stéatite.

Résistance stéatite
Résistance stéatite

▶ Contrôle de sécurité

Première action, il faut vérifier qu’il n’y a aucune tension dans les conducteurs d’alimentation. Pour cela soit j’utilise un tournevis testeur. Je contrôle alors les deux conducteurs d’alimentation, la lampe-témoin du tournevis testeur doit être éteinte.

Tester l'absence de toute tension électrique !
Tester l’absence de toute tension électrique !

Soit j’utilise le multimètre qui me sera aussi nécessaire pour tester la résistance.

Multimètre
Multimètre

Je place la fiche du cordon de la sonde noire sur la sortie « COM » du multimètre.

Sonde noire du multimètre
Sonde noire du multimètre

Je place ensuite la fiche du cordon de la sonde rouge sur la sortie polyvalente de mesures du multimètre.

Sonde rouge du multimètre
Sonde rouge du multimètre

Je place maintenant le sélecteur sur la plage du voltmètre courant alternatif, position 500 volts.

Position 500 v alternatif
Position 500 v alternatif

Ceci fait je mets en contact l’aiguille de la sonde noire et la borne de branchement de l’alimentation du thermostat « pole neutre ».

Test présence Tension aiguille noire
Test présence Tension aiguille noire

Je mets simultanément en contact l’aiguille de la sonde rouge avec la borne d’alimentation pole « phase ».

Test présence Tension aiguille rouge
Test présence Tension aiguille rouge

Je dois alors n’avoir sur l’écran du multimètre aucune valeur affichée !

Absence de Tension
Absence de Tension

▶ Tester la résistance du chauffe-eau

Je peux maintenant accéder aux éléments du branchement électrique sans risque. Je débranche sur le thermostat les deux conducteurs qui alimentent la résistance, afin de l’isoler de tout élément susceptibles de fausser la mesure.

Déconnexion des conducteurs
Déconnexion des conducteurs

Je reviens au multimètre, la sonde noire est toujours branchée sur la borne « COM ».
Et la sonde rouge sur la borne polyvalente centrale.
Je place maintenant le sélecteur du multimètre sur la plage de l’ohmmètre, position 200 ohms.
L’écran affiche alors le sigle infini « I ».

Mesure infini
Mesure infini

Je mets maintenant simultanément les deux aiguilles (sonde noire et rouge) en contact avec les bornes de la résistance. Il n’y a pas de polarité, on peut donc placer et inverser les aiguilles sans problème.

Contact des aiguilles
Contact des aiguilles

Si aucune valeur s’affiche sur l’écran du multimètre, la résistance est défectueuse. Le filament de la résistance est certainement rompu.

Mesure nulle
Mesure nulle

Si une valeur s’affiche sur le multimètre, comme ici 22,04 ohms. Il faut vérifier si cette valeur est correcte. celle-ci doit correspondre à la « valeur d’usine » de la résistance du chauffe-eau.

Mesure 22,04 ohms
Mesure 22,04 ohms

Pour cela on utilise la loi d’Ohm.
La puissance de la résistance est toujours indiquée sur le chauffe-eau.
Sur mon cumulus, elle est de 2400 Watts.
La tension de mon installation électrique fluctue entre 220 et 230 volts.
Pour connaitre l’intensité, je divise donc la puissance par la tension pour connaître l’intensité :
2400 W / 230 V = 10,43 A

Ensuite, je divise la tension par l’intensité : 230 V / 10,43 A = 22,05 ohms

J’obtiens donc la valeur maximale de la résistance. Et on voit qu’elle correspond sensiblement à la mesure du multimètre: la résistance est en bon état.

12 commentaires sur “Chauffe-eau électrique : Tester la Résistance”

  1. Merci je viens de me rassurer ma résistance alliantz est encore bonne car avec le calcaire je n’arrive pas a la sortir de son logement
    Merci a vous

  2. Bonjour, et merci pour ce tutoriel !
    Petite question, de mon côté, j’ai la même puissance de chauffe-eau, 2400W, et là mon thermostat se met en permanence en sécurité au bout de quelques heures. Je l’ai déjà changé, sans effet, donc j’incrimine la résistance.
    Celle-ci est à 30,5 ohms, ce qui est moitié plus que la valeur attendue, mais est-ce révélateur d’un défaut de la résistance pouvant mener à cette mise en sécurité régulière ?
    Merci et de votre retour !

    1. Bonjour,
      Je ne vois qu’une raison possible, il vous faudrait vérifier la tension de votre alimentation, si elle est supérieure à 230 volts, il est possible que cela puisse justifier les 30,5 ohms de votre résistance, le problème est que cette surtension n’est peut être pas permanente et donc difficile à mesurer! a voir !

      1. Bonjour,
        Je viens de voir votre réponse, désolé pour le délai, et merci de vous être intéressé à mon cas !
        Je sais que ma tension tourne plutôt autour de 240 volts, mais on est encore loin du compte pour arriver à 30,5 ohms (ça correspondrait à + de 270 volts !).
        Est-ce que tout simplement la résistance du chauffe-eau ne serait pas abimée ?
        Est-ce qu’une résistance de chauffage dysfonctionnelle peut avoir une résistance supérieure à celle attendue, ou elle est forcément inférieure ?
        Merci encore !

        1. Désolé pour le retard de réponse, je pense que la détérioration d’une résistance, ne peux pas se traduire par une augmentation de cette résistance, ou alors je demande également des explications !

          1. Bonjour, et bonne année !
            Je suis toujours sur mon mystère et je viens de découvrir quelque chose en démontant la résistance.
            Celle qui est dessus est une 1800W alors que le chauffe-eau est sensé être un 2400W ! (comme indiqué sur son étiquette). 30,5A se rapproche donc de la résistance ohmique attendue
            Est-ce que cela pourrait expliquer des dysfonctionnements et le fait que le thermostat se mette en surchauffe ? Également du coup la résistance est une 48mm de diamètre, quand celle prévue pour ce chauffe-eau est une 52mm, du coup il est possible qu’elle « flotte » un peu dans le fourreau prévu ?
            Voilà, au moins, j’ai un semblant de piste !
            Bonne journée !

            1. Bonjour, non à mon avis cela ne peut pas avoir de relation avec la surchauffe, simplement le temps de chauffe sera plus long vu la puissance de la résistance inférieure, pour la surchauffe et le thermostat, je penserai plutôt à un entartrage de la cuve !

          2. Bonjour

            J’ai un cumulus de dietrich de 30 L
            J’ai changé le thermostat
            le teste de ma résistance est de 26,3 ohms (2000W : 230= 8,69 ensuite 230 : 8,68 = 26,46)
            Donc 26,3 pour 26,46
            Je ne comprends pas vous pouvez m’aider svp à comprendre
            cdlt
            D STUPAR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.