SKetchUp pour les débutants 5. l'Outil Déplacer





Voici donc un petit tutoriel pour appréhender les différents outils de SKetchUp.
Ceux-ci vous permettront de réaliser vos plans en deux ou trois dimensions.
Je ne vais pas là vous présenter toutes les fonctionnalités de ces outils qui sont souvent multiples et parfois complexes, mais simplement quelques fonctions de bases qui vous aideront sans vous torturer et mettre à mal votre patiente.
 Si comme moi par la suite vous êtes séduit par ce logiciel, vous aurez beaucoup d'opportunités pour approfondir vos connaissances sur son fonctionnement.
Donc dans cette vidéo nous parlerons de l'Outil  Déplacer.

L’Outil Déplacer est symbolisé par cette icône.



Si je clique dessus et que je clique ensuite sur la face de cette figure,



Je peux la déplacer où bon me semble.



Si je clique sur une des arêtes de cette figure,



Je peux l’agrandir,



La déformer



Ou bien la rétrécir



Si je créai une autre figure dans cette face, ici un cercle,



Je peux en cliquant à l’intérieur avec l’outil déplacer la déplacer.






Si je clique sur cet objet,



Je peux le déplacer.



Si je clique sur cette face,




Si je clique sur cette face, je peux allonger l’objet,




Ou bien créer un trou dans le sol !








Une autre fonction très importante de cet outil, c’est la duplication.




Imaginons une chaussée où je veux implanter plusieurs lampadaires à égales distances.
Je veux les intercaler d’un espace de six mètres.
Pour cela je dispose une ligne de travail avec l’outil mètre à l’alignement du premier lampadaire.




Puis une seconde ligne à six mètres du premier lampadaire.






Ensuite je sélectionne le lampadaire et je clique sur ce point d’ancrage.



Puis en appuyant simultanément sur la touche contrôle du clavier, je déplace la copie conforme du lampadaire jusqu’au point d’ancrage des six mètres.



Et là maintenant petit instant magique, je tape sur la touche X du clavier puis le chiffre 20 et la touche entrée du clavier, et j’ai maintenant 20 lampadaires disposés à six mètres l’un de l’autre, tout au long de la chaussée.



Voilà pour cet outil qui offre beaucoup de possibilités.

Daniel  MARCELLIN