Plancher Chauffant comment faire ? troisième partie

Cette troisième partie est consacrée à l'application de la chape liquide sur les tuyaux composant le plancher chauffant fixés sur la couche de mousse de polyuréthane.
Le matériaux utilisé est un mortier fluide à base de sulfate de calcium !
Sa préparation et son application nécessite du matériel approprié et spécialisé !
Pour ce chantier une équipe de trois personnes est intervenue !
Arrivée sur le chantier à 7h45
Mise en place du groupe électrogène (380 volts)

Puis c'est l'arrivée du camion usine !





Son installation nécessite quelques précautions et prends une dizaine de minutes !






Pendant le temps de la mise en place du camion usine, les autres intervenants prépare l'application de la chape !

Il faut repérer au niveau laser la hauteur maximale de la chape liquide, cette hauteur à été définie par rapport au sol fini, comme je l'ai expliqué dans l'article précédent (plancher chauffant comment faire première partie) !


C'est donc avec le laser que ce trait de niveau maximal est repéré !




Ceci fait, une multitude de trépieds de chape sont disposés dans tous les locaux !






Une fois installés, ces trépieds vont servir de repères pour l'opérateur qui appliquera la chape liquide 
Fonctionnement des trépieds :
La tige du trépied est réglable en hauteur par simple pression ou étirement, un joint la maintient dans la position désirée !

Le trait du rayon laser initial est à 1 mètre du sol fini, il est défini par rapport au seuil de la porte d'entrée et des baies coulissantes !
Pour positionner la platine de chaque trépied (c'est à dire la base de la tige) à la hauteur voulue, il faudra quelle se trouve à 1,5 centimètre plus bas (hauteur du carrelage et de la colle) que le trait initial  !

La platine se trouvera alors à 101,5 centimètre du trait initial !


Il suffira maintenant de poser la base de la réglette de mire  du laser sur chaque platine de trépied de régler les tiges en hauteur et vérifier que le rayon du laser se trouve bien à 101,5 cm !







Ainsi lorsque la chape sera coulée, elle sera parfaitement de niveau à la hauteur voulue !



La petite usine est mise en action, le silo contient plusieurs tonnes de matière sèche, un tuyau d'alimentation d'eau est branché sur le mélangeur, et par cycle d'une cinquantaine de litres le mélange ainsi créé est acheminé vers l'opérateur via un tuyau de section adapté, les cycles s’enchaînent rapidement et le produit s'écoule de façon permanente !





Le produit est de consistance parfaite, ni trop liquide, ni trop épais !
Instantanément au gré de l'opérateur l'auto-nivélation s'opère !




La progression est relativement rapide !
Il faut quelques minutes pour exécuter la chape dans une pièce de 10 mètres carré !
Sitôt fait un des opérateurs relève les platines des trépieds et les évacuent pour aller les nettoyer !


Le coulage de la chape s'effectue ainsi sans aucun arrêt !





Pendant ce temps, un des opérateur utilise une barre anti bulles et par mouvements saccadés égalise le produit et perfectionne le nivellement !







Le résultat final est sans appel, il me convient parfaitement !






Et voilà il est 10h40 et le matériel est rembarqué l'opération est terminée !





Il faut maintenant fermer toutes les ouvertures y compris les volets roulants pendant trois jours pleins, pour permettre au produit d'effectuer sa prise, sans courant d'air et à l'abri du soleil !
Sans ces précautions il y a risque de retrait trop rapide qui produirait des fissures !

Après ces trois jours, on pourra dors et déjà marcher sur la chape et   il faudra aérer au maximum pendant 4 à 6 semaines ( selon le temps et donc selon  l’hygrométrie de l'air) avant de pouvoir carreler !


Vidéo récapitulative