LOCALISATION D'UNE PANNE ELECTRIQUE: Installation normes 2017




LOCALISATION D'UNE PANNE ELECTRIQUE:

INSTALLATION NORMES 2017 EN IMAGES

Dans cet article je vais vous expliquer comment localiser une panne électrique dans une installation récente régie par la norme actuelle NF C 15-100.
Cette installation comportera certainement un disjoncteur de branchement de ce type.


Le tableau principal de répartition sera composé selon l'importance de l'habitation, de plusieurs rangées de disjoncteurs divisionnaires protégés par des interrupteurs différentiels d'une sensibilité de 30 mA.





Avec ces nouvelles normes l'installation devient beaucoup plus sectorisée, et donc  la localisation d'une panne en est bien plus facilitée.


Plusieurs cas de pannes peuvent se produire !
Le premier,
Seul le disjoncteur principal de branchement a déclenché,
Tous les interrupteurs différentiels en tête de rail ainsi que tous les disjoncteurs divisionnaires sont en position ON !







Dans cette configuration, trois cas sont possibles,
Le premier il peut s'agir d'une surtension sur la ligne  ERDF,
Pour le vérifier il faut regarder l'état du parafoudre s'il y en un !




Ce type de parafoudre ainsi que les autres modèles, sont équipés de voyants, constitués d'une pastille qui si le parafoudre a été sollicité, deviendra rouge vif !
Si vous tentez dans ce cas de réenclencher le disjoncteur principal de branchement , il ne fonctionnera pas !

Il faut donc ôter la cassette amovible défectueuse du parafoudre et mettre tous les modules du tableau en position OFF


Attention, votre installation ne sera plus protégée contre les surtensions jusqu'au remplacement par une cassette neuve !





Ensuite on  réenclenche le disjoncteur principal de branchement, et on met progressivement tous les modules du tableau sur position ON






Deuxième cas dans cette même configuration où seul le disjoncteur principal de branchement à déclenché, il faut vérifier  que le parafoudre s'il y en un, affiche un voyant vert et est bien opérationnel,


Si c'est le il s'agit certainement du résultat d'une surconsommation conjoncturelle, trop d'appareils ont été mis en fonctionnement simultanément, et de ce fait, la demande d'énergie a dépassé le nombre maximal d'ampères autorisés par le disjoncteur principal de branchement !



Il suffira donc de suivre la même procédure de remise en fonctionnement en mettant tous les modules en position OFF



Réenclencher le disjoncteur principal de branchement




Et ensuite remettre tous les disjoncteurs différentiels et divisionnaires en position ON, en privilégiant dans un premier temps tous les indispensables  et petit à petit les autres, pour ,ne pas reproduire le même phénomène de surconsommation !

Le troisième cas dans cette configuration serait le disjoncteur principal de branchement hors- service, dans ce cas il faudra faire appel à ERDF, mais c'est extrêmement rare !

Autre configuration :
Un interrupteur différentiel en tête de rail a déclenché, mais tous les disjoncteurs divisionnaires placés sous sa protection sont restés en position ON




Dans ce cas il faut  essayer de le réenclencher !



S'il tient, c'est qu'il s'agit certainement d'un problème de contact sur un appareil branché sur un des modules du rail !
En effet, certains appareils, munis de résistance et de thermostat électromécanique, tels que grille-pain, chauffage, chauffe-eau, fer à repasser, bouilloire etc. ont quelques fois la faculté de faire réagir les interrupteurs différentiels sensibles à 30 mA , à cause de mécanismes plus ou moins usés.
Si cela se reproduit trop souvent il faudra trouver le coupable !


S'il ne tient pas !



Il faut alors mettre tous les disjoncteurs placés sous sa protection en position OFF,  et réenclencher l'interrupteur différentiel !


Si il ne tient toujours pas c'est qu'il est défectueux il faudra alors le changer !

Enfin dernière configuration,
Sur un rail seul un disjoncteur divisionnaire à déclenché


 Deux raisons sont possibles, la première s'il s'agit comme ici, d'un disjoncteur divisionnaire qui protège une série de prises, c'est que trop d'appareils ont été mis en fonctionnement simultanément, et le disjoncteur a réagi car la demande dépassait sa capacité d'ampérage !


Pour le savoir il faudra respecter toujours la même procédure consistant à débrancher tous les appareils connectés sur cette ligne, et  réenclencher le disjoncteur en question !


Et ensuite rebrancher l'un après l'autre tous les appareils concernés, jusqu'à découvrir le coupable !
S'il s'agit d'un disjoncteur divisionnaire dédié à un seul appareil la recherche sera encore plus facile, d'autant que théoriquement  toutes les indications doivent être inscrites sur les modules !



Voila ce n'est pas très compliqué, il suffit de suivre ces procédures !

Daniel MARCELLIN

LOCALISATION D'UNE PANNE ELECTRIQUE : Installation années 1980 / 1990




LOCALISATION D'UNE PANNE ELECTRIQUE : Installation années 1980 / 1990

EN IMAGES


Dans cet article je vais vous démontrer comment procéder pour localiser une panne électrique, sur une installation ancienne des années 80 / 90.
Elle sera probablement équipée d'un disjoncteur de branchement de 500 mA de ce type !






C'est à cette époque qu'est devenu obligatoire pour la protection des personnes, la présence d'au moins un interrupteur différentiel de 30 mA



C'est aussi à cette époque que les disjoncteurs divisionnaires  ont fait leur apparition !



Pour remplacer les portes fusibles moins pratiques et moins précis !


Nous aurons donc sous la protection de cet interrupteur divisionnaire 30 mA  une série de disjoncteurs divisionnaires !



Il y plusieurs causes possibles d'une panne sur cette installation électrique !
La première , le disjoncteur de branchement principal a déclenché mais  l'interrupteur différentiel 30 mA et aucun des disjoncteurs  divisionnaires n'ont déclenché !




Deux cas sont possibles, le premier il s'agit d'une surcharge de consommation sur l'installation !
La deuxième, il peut s'agir d'un phénomène électrique extérieur dû à un orage !
Pour le savoir il faut mettre dans un premier temps tous les disjoncteurs divisionnaires en position OFF



Et ensuite armer le disjoncteur principal de branchement  !




S'il ne tient pas enclenché alors que toute l'installation est en position OFF, soit le disjoncteur de branchement est défectueux, soit c'est un problème de neutre !
Il faudra à ce moment-là faire appel à un électricien !
S'il tient enclenché, on continuera en armant l'interrupteur différentiel !



Ensuite on armera tous les disjoncteurs divisionnaires lentement l'un après l'autre !
Si tout fonctionne de nouveau, c'est qu'il s'agit certainement d'une surcharge ou d'un phénomène extérieur !



Deuxième possibilité;
L'interrupteur différentiel 30 mA  seul a déclenché !


Première chose à faire de nouveau c'est mettre tous les disjoncteurs divisionnaires en position OFF,




Ensuite on arme l'interrupteur différentiel !



Puis on arme tous les disjoncteurs divisionnaires lentement l'un après l'autre !


Si rien ne se passe il s'agit certainement d'un défaut de contact, en effet certains appareils munis de résistance et de thermostat électromécanique tels que chauffe eau, chauffage, fer à repasser, grille-pain, bouilloire etc. ont la faculté de faire réagir les différentiels 30 mA, lorsque leur thermostat déclenche de façon trop lente !
Si cela se reproduit trop souvent il faudra déterminer l'appareil en cause !
Troisième possibilité !
Seul un disjoncteur divisionnaire à déclenché !


  Il peut s'agir dans ce cas d'une surcharge de consommation, exemple, plusieurs appareils alimentés par cette ligne se sont mis en fonctionnement simultanément provocant une consommation dépassant la capacité du disjoncteur divisionnaire !
Pour le vérifier, il faut déterminer tous les circuits et appareils alimentés par cette ligne, ceci fait- on les débranche tous !
Ensuite on réarme le disjoncteur divisionnaire en question, !
Puis on rebranche les appareils en  commençant par les plus importants en respectant un temps d'attente entre chaque rebranchement pour ne pas provoquer le même phénomène de surconsommation.
Si en branchant un des appareils le disjoncteur divisionnaire déclenche, il se peut que l'appareil soit défectueux et qu'il provoque un court-circuit, il faudra réenclencher le disjoncteur divisionnaire et essayer de brancher l'appareil en question pour vérifier qu'il est bien HS !
Voilà ce n'est pas compliqué, ce n'est qu'une question de méthode et de procédure !

Daniel MARCELLIN


LOCALISATION D'UNE PANNE ELECTRIQUE : Installation très ancienne



LOCALISATION D'UNE PANNE ELECTRIQUE EN IMAGE 
Dans cet article, je vais vous démontrer comment procéder pour localiser la source d’une disjonction et coupure électrique !
Je prends comme exemple une installation très ancienne des années 1960 / 1970 .
Cette installation est probablement équipée d’un disjoncteur différentiel de ce type.


Suivi d’un tableau comportant une série de tiroirs à fusible !


Plusieurs cas peuvent se présenter !
Premièrement le disjoncteur a déclenché !
Après quelques minutes essayez de réenclencher le disjoncteur, car il se peut qu'il ait réagi à un petit défaut de contact  intempestif, cela arrive souvent avec des appareils munis de résistance et de thermostat électromécanique, tel que chauffe eau, chauffage, fer à repasser, grille-pain etc.



Si le disjoncteur ne tient pas enclenché, n’insistez pas !
Il faut alors maintenant ouvrir tous les tiroirs à fusible !



Ensuite, vous réenclenchez le disjoncteur, si après avoir ouvert tous les tiroirs à fusible il ne tient toujours pas enclenché, c’est certainement un problème de neutre, et alors là il vous faudra faire appel à un professionnel !
S'il tient enclenché, le plus simple et le plus rapide est de tester tous les fusibles, pour cela il faut un multimètre.
Si vous n'en possédez point, il est facile de créer un testeur de continuité avec peu de moyens !
Il vous suffit de vous procurer une ampoule de boitier lampe de poche.


Et une pile plate 4,5 volts



L'opération est sans danger !
Il faut alors tenir l'ampoule  et le fusible comme indiqué sur cette image en prenant garde de ne pas mettre en contact les deux lamelles de la pile avec le fusible car ce qui si le celui-ci est  bon cela déchargerait complètement la pile




Si l'ampoule reste éteinte, le fusible est défectueux !

SI l'ampoule s'éclaire le fusible est opérationnel !


Lorsque le fusible est bon on le replace et on ferme le tiroir, et ainsi de suite jusqu’à trouver un fusible défectueux, on  laissera alors le tiroir concerné ouvert et on continuera à tester les fusibles restant s'il y en a, en procédant de la même manière !


Lorsque tous auront été testés, il va falloir déterminer les secteurs d’éclairage, de prises ou les appareils alimentés par le fusible défectueux !
On peut déjà avoir une idée en fonction de la valeur du fusible, sachant que les 10 ampères sont généralement utilisés pour l’éclairage, les 16 A pour les prises et appareils ménagers, les 20 A pour les appareils les plus consommateurs !


Une fois les secteurs ou appareils repérés, il faut tous les éteindre ou les débrancher !
Ensuite on remplace le fusible défectueux et on referme le tiroir, il faudra ensuite rebrancher l’un après l’autre les secteurs d'éclairage ou appareils pour déterminer celui qui est en cause, en ayant d'autres fusibles de rechange !
Si tout fonctionne de nouveau ou si aucun fusible défectueux n'a été trouvé c’est qu’il s’agit comme je l’ai expliqué précédemment d’un défaut de contact intempestif, si cela se reproduit trop souvent il faudra déterminer l’appareil en cause !
Voilà ce n’est pas très compliqué, cela demande simplement d’appliquer cette méthode !

Daniel MARCELLIN