POMPE A CHALEUR : COMMENT CA MARCHE ?


POMPE A CHALEUR  COMMENT CA MARCHE EN IMAGES :


Nous allons parler dans cet article d'une pompe a chaleur AIR / EAU, mais le fonctionnement est identique quel que soit le mode de chauffage.
Le principe de la pompe à chaleur est de récupérer les calories de l'air ambiant pour les  transformer en chaleur et ainsi réchauffer le circuit de chauffage d'une habitation.
Mais quel est le principe !



L'élément indispensable du fonctionnement est le fluide frigorigène qui est introduit dans la machine !
Ce fluide fait parti obligatoirement de la famille des HFC, (hydrofluorocarbures), c'est un gaz à l'état liquide !
La pompe est composée de quatre éléments principaux :
L'évaporateur,  le compresseur,  le condenseur et le détendeur.
Fonctionnement:
Début de cycle phase 1:
 Le fluide par l'action du ventilateur qui brasse l'air ambiant et le projette sur l'évaporateur va se réchauffer s'évaporer et se transformer en gaz.




Phase 2:
Ce gaz va être aspiré par le compresseur entraîné par un moteur électrique, après compression le fluide gazeux est alors chaud et sous haute pression !



Phase 3:
Ce fluide gazeux chaud et sous haute pression, est dirigé alors vers le condenseur, ou il va transmettre sa chaleur au système de chauffage (eau ou air), il va se refroidir et retrouver alors son état liquide !


Phase 4 :
A l'issue de cette opération, le fluide passe dans le détendeur qui va faire chuter la pression et préparer le fluide à un nouveau cycle d'évaporation !
Et ainsi de suite les cycles s'enchaînent !



Ce qu'il faut savoir sur la pompe à chaleur:
Ce mode de chauffage, est idéal pour les régions ou les températures hivernales descendent rarement au dessous de -5°C, ou du moins sur des périodes très courtes, malgré tout  certains modèles sont opérationnels jusqu'à -25°C, mais le rendement est moindre à ces températures !
Il est donc important de bien choisir sa pompe à chaleur en fonction de sa situation géographique et du mode de chauffage choisi, ( Air,  Eau, Chauffage au sol etc.)   !

PISCINE HORS SOL RÉALISATION DE L'ASSISE


PISCINE HORS SOL RÉALISATION DE L'ASSISE EN IMAGES

Il existe une multitude de modèles de Piscine hors-sol,  Ronde,  Ovale, Rectangulaire ou Hexagonale du type  Auto-porté , Gonflable ou Rigide, toute ont un point commun elles ont besoin d'une  assise stable et de niveau !
Dans cet article, nous allons  voir comment réaliser cette assise !


Evidemment la configuration du sol a une grande importance, sa planéité (plat ou pentue), sa consistance ( terrain dur et stable ou remblai) etc.
Nous parlerons dans cet article d'un emplacement relativement plat et d'un sol dur !
Cette piscine sera ronde et d'un diamètre de 5 mètres !
Après avoir choisi l'emplacement , nous plaçons au centre un piquet de fer,sur ce piquet nous attachons par une boucle un cordeau solide, a l'autre bout de ce cordeau nous plaçons un second piquet de fer, la longueur du cordeau entre les 2 piquets sera de 280 cm.


Le cordeau bien tendu, à l'aide du second piquet, nous  tracerons sur le sol  par un mouvement circulaire autour du piquet central un cercle de 560 cm de diamètre.





Ceci fait, muni d'une bombe de peinture traceuse de chantier, nous marquons durablement la circonférence de ce cercle en maintenant le tracé à l'intérieur du cercle.



Ensuite nous nettoyons l'intérieur du cercle en décaissant de quelques centimètres !



Nous calculons ensuite la circonférence de ce cercle.



Nous allons créer à l'intérieur de ce cercle un Hexadecagone, c'est-à-dire un polygone à 16 côtés !
Nous calculons donc la longueur de ces côtés.



Nous utiliserons des lambourdes en pin traitées autoclave  de dimension :
7 cm x 4,7 cm x 240 cm



Nous connaissons  donc la longueur des  morceaux de lambourde, il nous reste à calculer les angles correspondant à la réalisation de l'hexadecagone !




Nous couperons donc des morceaux de lambourde de 110 cm


Nous rectifions ces morceaux de lambourde en enlevant 1,5 cm de chaque côté pour pouvoir former les angles permettant la réalisation de l'hexadecagone



Ceci fait aux extrémités de chaque morceau, nous plantons des pointes de 60 mm comme ceci


Nous sommes maintenant prêts pour faire ce périmètre !
Pour cela nous allons faire du mortier du mortier ciment relativement  sec (pas trop liquide),
et nous ferons des plots au fur et à mesure de l'avancement  !


Nous présenterons et mettrons en place  les morceaux de lambourde.





Une mise de niveau parfaite est nécessaire !


Nous continuerons ainsi tout autour du périmètre !


Le dernier morceau demandera à être rectifié, c'est dû aux petits écarts successifs (pas très grave) !




Le pourtour est maintenant terminé !



Deux cas se présentent maintenant !
Le premier, le plus adapté, est la réalisation d'une dalle en béton armée !
Pour cela il faut placer un treillis métallique soudé  que l'on disposera et attachera, de façon à ce qu'il soit maintenu à mi-hauteur de l'épaisseur de la dalle !








Ensuite on remplira délicatement sans bouger les lambourdes avec du béton dosé à 350 kg de ciment au mètre cube !
Il faudra environ 2,5 mètres cubes de béton pour une épaisseur de 10 cm !
Nous tirerons le béton par un mouvement de va-et-vient latéral avec une règle aluminium de 6 mètres de longueur !





Lorsque cela sera terminé, 3 heures après selon la température ambiante nous arroserons par une pluie fine pour éviter un dessèchement trop rapide qui créerait des microfissures sans véritables conséquences pour la solidité, mais désagréable au regard !
Ensuite il faudra attendre quelques jours avant de monter la piscine et la remplir ( une semaine )



Le deuxième cas concerne l'impossibilité pour diverses raisons de réaliser une dalle en béton,
nous réaliserons donc une assise qui nous permettra de remettre les lieux en états sans trop de difficultés.
Le processus sera le même, mais il faudra  pour commencer boucher avec du mortier de ciment les espaces sous les lambourdes !



Ceci fait on remplira de sable fin  que l'on égalisera au râteau et à la règle !
Ensuite on arrosera par une pluie fine  et on laissera sécher, on répétera cette opération deux ou trois fois !
Le sable va alors se compacter et créer une croûte relativement solide !
Il conviendra de prendre des précautions lors du montage de la piscine pour conserver au maximum une surface plane !





Voilà, cette façon de faire peut s'adapter à tous les modèles de piscine, il suffit d'appliquer le même processus et de faire les mêmes calculs au prorata des grandeurs de piscine !






PLACO-PLATRE: PLAQUAGE DES MURS DE REFEND






PLACO-PLATRE: PLAQUAGE DES MURS DE REFEND EN IMAGES.


Tous les plafonds sont maintenant terminés, voir la vidéo https://youtu.be/VpGNhhdTEwE
nous allons maintenant procéder au plaquage des murs de refend.






Comment faire ?, le plus simple est de coller les plaques de plâtre directement sur les briques, mais il faut pour cela maîtriser  ce genre de pose, et comme nous ne sommes pas des plaquistes professionnels, il sera difficile  d'obtenir une rectitude et une planéité parfaite !
Après mûres réflexions, vu que nos murs sont parfaitement droits, nous avons eu l'idée d'utiliser des cavaliers et des fourrures !




Donc nous traçons les lignes de pose des cavaliers tous les 60 cm  !  !



Ensuite sur chaque ligne, au milieu de chaque brique, nous perçons un trou avec un foret de 7 mm de diamètre .





Nous introduirons ensuite dans chacun de ces trous, une cheville de 8 mm de diamètre.











Nous équipons ensuite des cavaliers avec des vis à collier  !






Ceci fait, nous vissons ces colliers dans les chevilles, jusqu'au contact avec la brique !





Ensuite nous présentons des fourrures de 3 mètres sur chaque ligne, et nous les clipsons en frappant du poing à hauteur de chaque cavalier !









Ce système va s'avérer très pratique pour habiller les poutres !
Pour fixer les fourrures sur le béton des poutres, nous utilisons des petites chevilles à expansion, ne nécessitant qu'une perforation de 3 cm de profondeur !











Lorsque toutes les fourrures sont en place, on peut commencer à visser les plaques de plâtre !





Lorsqu'on arrive à la poutre, il faut faire une coupe en drapeau !


Cette précaution permettra de lisser une éventuelle petite différence de niveaux  entre les fourrures verticales et horizontales !




Nous répéterons la même opération de l'autre côté de la poutre !





Puis nous continuons à habiller la poutre !



L'habillage des tranches du mur !





Et pour finir le dessous de la poutre !


Après avoir fait l'autre mur et les joints, le résultat final donne déjà un aperçu !



Mais ce n'est qu'après les deux couches de peinture que l'on peut apprécier  ce résultat, il nous apparaît plus que satisfaisant, la planéité de l'ensemble est parfaite, il est impossible de  discerner un joint ou une plaque de plâtre !






Voilà, c'est terminé, cela représente beaucoup de préparation et de travail minutieux, mais le résultat en vaut la peine

Daniel MARCELLIN